10 TBytes dans le cloud

29 octobre 2010

10 TBytes d’espace de stockage et  2 millions d’heures d’accès par an : l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) et Microsoft ont annoncé le développement d’un volet cloud, nommé AzureBrain, dans leur partenariat de recherche qui doit permettre d’accélérer le rythme des recherches dans les domaines de la neuroscience et de la neuro-imagerie.

 

Concrètement, les chercheurs de l’Inria pourront exploiter au maximum les possibilités du cloud computing, et augmenter significativement la vitesse de leurs processus de calcul – notamment pour analyser les images de Neurospin, une plate-forme capable de générer des images du cerveau de haute précision.

 

Le nuage a également pour vocation à permettre le stockage de volumes considérables de données ou de faciliter les échanges entre la communauté scientifique. Bref, de libérer les scientifiques des limitations technologiques pour les laisser se concentrer sur leurs recherches… .

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email