2015, année de l’international pour la French Tech share
back to to

2015, année de l’international pour la French Tech

3 février 2015

Le 29 janvier, Axelle Lemaire et Emmanuel Macron présentaient leurs principales ambitions pour l’innovation française et son rayonnement à l’international, à l’occasion du premier anniversaire de la French Tech. Explications avec un article de ZDNet.

« Communauté appliquée, tumultueuse parfois, sérieuse mais sans trop se prendre au sérieux – c’est important -, très lucide car elle a compris sans doute plus tôt que d’autres que le numérique allait dévorer le monde » selon la secrétaire d’Etat au numérique, la French Tech a marqué 2014 par son dynamisme et la représentation à l’international de ses produits et services. Meilleure illustration : la présence massive des entreprises françaises au CES 2015 de Las Vegas, dont le président, Gary Shapiro qualifiait la France de « hotspot de l’innovation ».

Si l’année 2014 s’est avérée fructueuse pour la French Tech, de nombreux objectifs ont été définis pour maintenir le cap en 2015. Parmi eux, la concrétisation du programme de labellisation des métropoles French Tech, actuellement au nombre de neuf, et leur mise en réseau ; un appel d’offre pour la constitution de French Tech Hubs, afin de soutenir l’implantation d’écosystèmes d’entrepreneurs français à l’étranger ; le lancement de la Plateforme d’attractivité internationale de la French Tech, destinée à renforcer la visibilité de l’innovation française à l’étranger avec un budget de 15 millions d’euros.

Enfin, la mise en place d’aides aux entrepreneurs étrangers désireux de s’installer en France, sous forme de titres de séjour, de bourses, de mise à disposition d’hébergements ou encore d’accompagnement à proprement parler de leurs starts-ups. 130 projets devraient bénéficier d’un tel soutien cette année.

A venir également, « un événement ici-même à Bercy, avec les plus grands VC américains de la côte ouest et de la côte est, un grand concours pour vous mettre au défi » après l’été, selon Emmanuel Macron.

Le tout pour faire briller encore davantage la French Tech à l’international.

Plus d’informations avec l’article de ZDNet

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email