215 millions de dollars pour soigner les Américains grâce aux datas share
back to to

215 millions de dollars pour soigner les Américains grâce aux datas

30 janvier 2015

Barack Obama propose d’investir près de 215 millions de dollars dans l’analyse de l’ADN humain. La revue du MIT observe que cette manne financière permettra surtout d’assembler 200 études déjà réalisées mais jamais mises en commun.

 Avec le séquençage de l’ADN et l’analyse en datas, la médecine de précision permet un traitement adapté au profil génétique du patient pour mieux traiter le cancer et les maladies rares. « C’est une révolution dans la manière de traiter la santé » explique Jo Handelsman, le directeur adjoint de l’Office à la politique scientifique de la Maison Blanche. Des 215 millions de dollars, 130 iront aux instituts nationaux de la santé pour réaliser une étude démographique qui analysera les liens entre la santé, l’environnement et le mode de vie. Selon les experts du secteur, l’intérêt de cette étude est de pouvoir croiser plusieurs résultats d’études jamais associés en établissant notamment des normes d’analyse communes.

Une telle base de données fait réagir David Goldstein, directeur du nouvel institut pour la médecine génomique à l’Université Columbia, quant à l’utilisation future des données collectées :

« Nous allons tous être séquencés, la question est juste de savoir qui le fait et avec quel objectif  (…). Le défi sera de faire de bonnes choses avec les données. »

L’administration Obama souhaite donc investir dans un secteur sensible où les acteurs principaux sont des entreprises privées comme la startup de séquençage 23andMe qui revendique une bio-banque de 800 000 échantillons de salives et espère devenir le Facebook de la recherche génétique. Cet investissement prouve une prise de conscience des Américains quant à l’importance d’organiser et normer leurs datas médicales.

Pour plus d’informations, l’article de la revue du MIT est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email