50 milliards d’objets connectés en 2020 : quel impact sur notre consommation d’énergie ? share
back to to

50 milliards d'objets connectés en 2020 : quel impact sur notre consommation d'énergie ?

12 août 2014

On le sait, les ordinateurs, consoles de jeu, modems et autres smartphones consomment beaucoup d’électricité. Mal utilisés, ils peuvent aussi alourdir votre facture : c’est ce dont prévient l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) qui déplore dans un rapport daté du 2 juillet un gaspillage massif d’énergie et d’argent. Explications avec Sciences et Avenir.

Pour une efficacité énergétique des appareils connectés

« La demande d’électricité de nos économies de plus en plus numériques se développe à un rythme alarmant », explique le rapport. En effet, 14 milliards d’appareils connectés sont désormais entrés dans nos vies, et la course ne semble pas vouloir s’arrêter : en 2020 ils seraient estimés à pas moins de 50 milliards (voir, ci-dessous, l’infographie réalisée par Sciences et Avenir). Autant d’indicateurs qui ne peuvent rester sans impact sur notre consommation énergétique… une consommation mal gérée aujourd’hui.

 

Selon l’AIE les consommateurs perdraient de l’argent sous forme de gaspillage d’énergie. Cela viendrait notamment d’un abus de langage sur le mot « veille », souvent considéré comme un état ne consommant pas de courant. Or, même en veille, la plupart des appareils connectés continuent de chercher à maintenir la connexion – ce qui est en réalité la première source de dépense d’énergie. Résultat, ces appareils consomment quasiment autant d’énergie en veille que lorsqu’ils sont actifs… et le gaspillage pourrait atteindre 120 milliards de dollars en 2020. Des pertes payées par les consommateurs, car elles se retrouvent sur leurs factures. 

Pourtant, comme l’explique la directrice exécutive de l’AIE, Maria Van der Hoeven, « avec les meilleures technologies disponibles aujourd’hui, ces dispositifs pourraient effectuer exactement les mêmes tâches en mode veille tout en consommant environ 65% moins d’énergie ». Un appel à éteindre nos appareils hors d’usage en attendant qu’ils soient plus responsables ? 

Pour en savoir plus, c’est ici

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email