A la recherche d’une vision commune de la technologie share
back to to

A la recherche d’une vision commune de la technologie

28 octobre 2011

Face à ce projet régulièrement évoqué, il paraît tout d’abord nécessaire de rappeler que la création d’un tel pôle ne se décrète pas. Les politiques publiques peuvent aider, accompagner, faciliter les coopérations entre partenaires académiques et entreprises, mais l’initiative doit reposer sur des partenaires locaux.

Par ailleurs, dans la curieuse alchimie qui a rendu possible la Silicon Valley californienne, il y une dimension essentielle qui est insuffisamment évoqué en Europe : le partage d’une vision du monde commune. Dans les années 1970, une partie des informaticiens universitaires estimait, comme les hackers, que l’informatique pouvait devenir un outil de masse et que cette technologie pouvait s’inscrire dans une société moins hiérarchique, plus coopérative, donnant plus de responsabilité à l’individu.

Vingt ans plus tard, une nouvelle conviction apparaît, les technologies numériques vont révolutionner notre société, une nouvelle économie est en train de naître. Cette vision est largement californienne, et ce n’est pas un hasard, si Wired a été édité à San Francisco. Ce n’est pas à Bruxelles ou à Paris qu’on lance une Silicon Valley européenne, mais d’abord dans les têtes d’acteurs qui partagent une même vision de la technologie.

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email