Accompagner, accélérer, encourager !

12 juillet 2013

Dans le management moderne, on considère que les qualités principales d’un leader sont sa capacité à abaisser les peurs, à favoriser la prise d’initiative, à créer de la collaboration. Ceci s’oppose à la vision tayloriste du manager qui commande, inspecte … Mais l’homme ne se commande pas, on ne décide pas pour lui. Sinon autant faire appel à des robots. Alan Turing, inventeur de la science informatique, a été clé dans la conceptualisation de la théorie de l’émergence, qu’il a justement déduit de l’observation de l’urbanisme de Manchester.

L’urbanisme n’est pas la conséquence d’une volonté politique, il découle de facteurs multiples et surtout des interactions des gens, des usages, des lieux de vie. L’urbanisme émerge, et ne se décrète pas. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas l’accompagner, mais de façon subtile, comme pour le management moderne. Dans plusieurs travaux de recherche récents, on pousse la thèse selon laquelle l’action précède la décision. Celle-ci vient plus comme une explication justifiant l’action que comme un principe préalable au mouvement. C’est évident pour les gestes de survie, il semblerait que cela soit également vrai pour les décisions stratégiques des entreprises qu’on croyait jusqu’à peu le fruit de processus pensés de décision.

Ma vision de ce qui fera le succès des nouveaux quartiers numériques découle des trois observations précédentes. Il faut faciliter les interactions, ôter les freins, mais ne pas intervenir sur deux sujets : le soutien spécifique à une technologie ou à un groupe d’acteurs. Non par souci d’équité, mais pour que la croissance soit organique plutôt que décrétée. Et il faut laisser les quartiers grandir sans forcément chercher à les créer ex-nihilo, c’est comme cela que les choses iront le plus vite. C’est comme cela que les premières start-up se sont créées dans les années 90.

Silicon Sentier n’a pas été créé par une volonté quelconque : un jour, à plusieurs entrepreneurs, nous avons fondé cette association pour mettre un nom sur un mouvement qui était déjà arrivé. Spark, l’accélérateur de Microsoft vise la même démarche pour les start-up hébergées. Il faut encourager les créateurs, en préservant la diversité qui est la vie .

Accompagner, accélérer, encourager !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email