« Adopte un prisonnier » : quand les sites de rencontre érotisent les prisons share
back to to

"Adopte un prisonnier" : quand les sites de rencontre érotisent les prisons

10 octobre 2014

Loveaprisoner.com ressemble à un site de rencontre comme les autres : des petites annonces développant les goûts et les intérêts des utilisateurs… sauf que ceux-ci ajoutent les détails de leur délit ou leur crime. Une flopée de sites web aux Etats-Unis permet ainsi de développer des relations avec des détenus. La rubrique style des Inrocks révèle cette tendance. 

Les amatrices (et amateurs) de muscles et tatouages passeront rapidement sur la biographie et les motivations des détenus. Car au-delà des mots, ce sont sans doute les images qui frappent le plus : les prisonniers se mettent en scène et exhibent leurs plus beaux attributs. Le but : briser l’isolement carcéral en ayant une correspondance suivie par courrier, messagerie instantanée ou webcam et… avoir une petite amie à la sortie de prison.

Ce dernier point est d’autant plus important qu’il peut assurer aux ex-détenus une stabilité et peut-être, éviter la récidive : telle est, en tout cas, la mission annoncée par loveaprisoner.com. Enfin, ces sites permettent de lutter contre la stigmatisation des prisonniers et d’en faire des candidats aux rencontres amoureuses comme les autres. Et l’occasion pour les potentielles petites amies de s’offrir leur dose de frisson ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email