Ados, Twitter & vie privée en ligne (Guardian) share
back to to

Ados, Twitter & vie privée en ligne (Guardian)

17 février 2011

Les parents, effrayés par la nature publique des messages postés par leurs enfants sur le service de micro-blogging, doivent comprendre que ces derniers sont capables de gérer leur vie privée en ligne. C’est ce qu’expliquent danah boyd et Alice Marwick, chercheuses à Microsoft Research et au Centre Berkman, dans un article publié sur le Guardian.

 

Leurs propos en résumé : plus que l’anonymat permis par l’utilisation de pseudos sur Twitter (et dont les adultes se servent également), la vie privée en ligne des ados est protégée car l’accès au contenu ne signifie pas que le message sera compris : les tweets sont plein de références, de codes, qui les cachent en « pleine lumière » et qui les rendent difficilement compréhensibles pour des « étrangers ».

 

Et c’est là que la démonstration prend tout son sens : si ces pratiques n’ont rien de nouvelles, leur application par les jeunes sur Twitter montre que les ados sont conscients de parler en public et adoptent des pratiques en conséquence.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email