Adressez vos e-doléances à Barack Obama

7 septembre 2011

Après une campagne web très remarquée en 2008, l’administration Obama innove encore et propose d’aller plus loin dans l’interaction entre élus et administrés. La Maison-Blanche a dévoilé la semaine dernière un outil baptisé « We the people » en forme de cahier de doléances numérique.

 

« We the people » est un espace permettant aux citoyens américains de laisser créer une pétition sur un sujet qui mériterait selon eux plus d’attention de la part du gouvernement. Avec une promesse à la clé : si la pétition recueille plus de 5.000 signatures en trente jours, l’administration Obama s’engage à traiter la demande et à y répondre publiquement.

 

« Lorsque je me suis lancé dans la course à la présidence, j’ai promis de faire un gouvernement plus ouvert à ses citoyens. C’est ce que propose We the people: offrir aux Américains une ligne directe avec la Maison Blanche sur les problèmes qui les concernent », a expliqué le président Barack Obama.

 

Cette initiative de replacer le citoyen au cœur de l’appareil politique s’inspire directement des e-pétitions lancées par le gouvernement britannique, d’abord sous l’ère Tony Blair puis relancées cet été par David Cameron. La France sera-t-elle le prochain pays à tenter l’expérience ? 

 

(Visuel: capture réalisée par RSLN sur le site « We the people »)

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email