Applis mobiles : halte aux pubs intrusives ! share
back to to

Applis mobiles : halte aux pubs intrusives !

3 avril 2014

Comment lutter contre les publicités invasives sur les applications mobiles ? Des chercheurs de Microsoft et de l’Université de Californie du Sud se sont penchés sur la question en lançant un outil capable de les chasser à grande échelle. Une innovation technique qui nous est rapportée par le MIT Technology Review.

Générant plus de 8 milliards de dollars par an, la publicité sur les applications mobiles conduit à des pratiques abusives. Notamment, la fraude au clic consiste à générer de faux clics à l’aide d’automates – des morceaux de codes malveillants placés dans certaines applications, qui actionnent automatiquement les pubs.

Ces chercheurs ont donc créé Monkey, un outil numérique qui permet d’analyser toutes les techniques des placements publicitaires sur les applications mobiles. Si le logiciel rencontre un bouton, il clique dessus pour le tester. S’il rencontre une zone de texte, il l’explore pour voir s’il n’y a pas eu de manoeuvre. 50 000 applications Windows Phone ont ainsi été traitées. Résultat ? 1000 étaient frauduleuses. De même, sur 1 200 applications pour tablette Windows 8 décryptées par Monkey, 50 faisaient l’office d’une fraude. 

Si Monkey ne s’adresse pas au grand public, la notion de filtrage se démocratise. On se rappelle par exemple du dispositif Rather, un outil pour bloquer les postes dérangeants nos flux d’actualité sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter – ou encore de ces logiciels remplaçant les encarts publicitaires de nos sites web par de reposants carrés de couleurs neutres.

Pour en savoir plus, c’est ici dans l’article du MIT Technology Review.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email