Apprendre en jouant, ou jouer en apprenant ? share
back to to

Apprendre en jouant, ou jouer en apprenant ?

28 octobre 2011

Il y a beaucoup de recherches sur le thème de l’apprentissage et des jeux vidéos. Les serious game sont de plus en plus d’actualité dans le monde des entreprises. Dans le monde scolaire, les environnements immersif continuent d’engendrer de l’intérêt, et des expérimentations ont lieu dans plusieurs endroits au monde. 

Ceci dit, il y a encore un énorme effort à faire du côté de la validation de ces méthodes. L’enseignement scolaire magistral a fait ses preuves depuis des siècles, si ce n’est des millénaires, et introduire de nouveaux paradigmes est un exercice périlleux.

 

Pourquoi alors ne pas renverser la tendance ? Plutôt que d’utiliser les jeux vidéos comme outil d’apprentissage, pourquoi ne pas apporter du contenu et une pédagogie de qualité à la mécanique des jeux vidéos ? Dans cette optique, les approches de type jeux géographiques sont intéressantes : il s’agit d’abord de cliquer vite, et le plus proche possible, d’un lieu donné. Le but est de gagner des points, pas forcément de connaître la géographie. Et pourtant, in fine, un apprentissage a eu lieu.

 

Il y a un énorme champ à creuser, en apportant un contenu de qualité à la mécanique bien huilée du jeu vidéo. Cette approche présente un énorme avantage : elle est complémentaire de l’enseignement traditionnel, rigoureux et formaté. L’équation du couple intuition / rationalisation peut alors fonctionner et donner de très bons résultats.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email