Après le Sénat, l’Assemblée nationale se met à l’Open Data share
back to to

Après le Sénat, l’Assemblée nationale se met à l’Open Data

14 novembre 2014

A l’initiative de Claude Bartolone, l’Assemblée nationale devrait dès 2015 mettre à disposition des citoyens plus de 800 000 de ses documents en Open Data. Si NextInpact fait état d’un relatif flou concernant la nature de ces données et leur mode d’accessibilité, ce projet place la session parlementaire 2014-2015 sous le signe de la révolution numérique.

Les informations destinées à être mises en ligne dès juin 2015 sont consultables sur le compte-rendu de la réunion du 12 novembre organisée par le Bureau de l’Assemblée nationale : elles concernent les documents parlementaires, les coordonnées des députés, les mandats, le résultat des scrutins publics, le rattachement des députés à un parti politique ainsi que l’utilisation de la réserve parlementaire, la liste des représentants d’intérêts inscrits sur le registre ou encore la liste des personnalités auditionnées par les commissions.

Un ensemble de données accessibles qui vise à améliorer la transparence de l’action parlementaire du Palais Bourbon, tout en favorisant la participation des Français à la vie publique. Et quid de la plateforme destinée à rendre ces données disponibles ? Aucune mention d’un portail Open Data, à l’image de celui du Sénat (data.senat.fr) n’a pour le moment été retenue.

Plus d’informations avec l’article de NextInpact

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email