Archéologie numérique : un parchemin de 1500 ans enfin déchiffré share
back to to

Archéologie numérique : un parchemin de 1500 ans enfin déchiffré

21 juillet 2015

L’un des parchemins hébreux les anciens au monde vient d’être déchiffré grâce à une technologie informatique de pointe. Explications avec Livescience.

Pendant 45 ans, les archéologues n’ont quasiment rien pu faire de cette découverte. Endommagé par le feu et le temps, le parchemin d’Ein Geidi, vieux de 1500 ans, était bien trop fragile pour être manipulé et encore moins lu. Au point que les membres du Dead Sea Scroll Project, un collectif d’archéologues, avaient bien peu d’espoir quand ils ont entrepris leurs analyses :

« Les découvertes nous ont estomaqués ; nous étions pourtant certains qu’il ne s’agissait que d’un coup d’épée dans l’eau mais nous avons quand même scanné le rouleau« , explique Pnina Shor, directeur des recherches.

Avec la collaboration de scientifiques du monde entier, le manuscrit a été scanné à très haute résolution et déroulé grâce à de la modélisation en 3D, restituant aux écrits leur lisibilité effacée.

Les archéologues ont pu y lire des textes sacrés de la Torah qui constitueraient, selon l’archéologue Sefi Porath, « l’une des plus grandes découvertes du XXème siècle« .

 

Plus d’informations avec Live Scientist.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email