Arnaud Cavailhez : en 2020, les transports publics optimisés grâce aux infos disponibles share
back to to

Arnaud Cavailhez : en 2020, les transports publics optimisés grâce aux infos disponibles

30 mars 2011

 > Au départ, un scénario imposé :

« Nous en sommes 2020, toutes les données sont libérées…
Quelle application open data a changé votre vie ? »

> Et voici la réponse proposée par Arnaud Cavhaillez (Isokron) :

En 2020, la quantité de données libérées par les villes, les sociétés de transport, et les usagers, est colossale. Surtout, l’information est transmise en temps réel sur les réseaux. Une application est nécessaire pour faire le tri parmi ce flux et pour sélectionner les données qui nous intéressent. Elle permet ainsi de calculer son itinéraire sur tous les modes de transports : bus, vélo, métro, mais  également taxis, voitures de location, et pourquoi pas… voitures volantes ? I

Il est également possible d’anticiper son trajet, en fonction de l’affluence dans certains lieux. Cette application est déclinable dans n’importe quelle ville, y compris à l’étranger. Elle permet de payer son ticket de transport sans passer par le guichet, et calcule automatiquement le calcul le plus intéressant. En plus, l’application enregistre les préférences et les habitudes de son utilisateur en matière de transport, et se connecte à son agenda pour lui envoyer l’itinéraire le plus intelligent pour se rendre à un rendez-vous, et le prévenir lorsqu’il est temps de partir.

> Et dans la vraie vie ?

Nous sommes en 2011, et Arnaud Cavhaillez a fondé Isokron, start-up qui crée des applications, via les premières données libérées, pour faciliter les trajets des usagers des transports publics. 

> Deux mots du cadre … :

En préparant l’atelier l’opendata, et nous, et nous, et nous, qui s’est déroulé jeudi 17 mars sur le campus de Microsoft France avec RSLN et le World e.gov Forum, nous nous sommes rapidement heurtés à l’un des paradoxes de l’opendata : les exemples de services qui bénéficieront de la libération des données publiques sont encore largement à construire !

Si les concepts naissent, si les bénéfices attendus s’affinent, et si les modèles économiques se dessinent, il n’en reste pas moins que les services à forte valeur ajoutée qui, nous en sommes convaincus, naîtront dans le monde des données ouvertes, restent encore à imaginer. Bref, le « proof of concept », est encore en chantier – et, pour notre plus grand plaisir, est ouvert à tous. C’est ce que nous avons tenté de faire, en proposant à une petite dizaine de défricheurs du web des données de répondre au scénario présenté en accroche de ce billet.

La présentation d’Arnaud Cavailhez fait partie de la série de pitches d’anticipation.

> Retrouvez toutes les vidéos des présentations de ces explorateurs :

> Et pour aller plus loin : 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email