L’Assemblée nationale ouvre ses données

23 juin 2015

Annoncé l’année dernière par Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, le portail open data de la chambre basse du Parlement français est en ligne. Tour d’horizon.

Après le Sénat en octobre 2013, c’est au tour de l’Assemblée nationale de mettre ses données publiques à disposition des citoyens, quelques jours seulement après l’annonce de la stratégie numérique du gouvernement.

Si la mise en ligne des jeux de données sera progressive, les citoyens peuvent dès aujourd’hui accéder à : 

  • Des informations détaillées (état civil, coordonnées, parti, etc.) relatives aux députés en exercice ;
  • l’ensemble des questions adressées au Gouvernement sous la présente législature accompagnées des réponses apportées par le Gouvernement ;
  • un registre exhaustif des réunions se tenant à l’Assemblée nationale, comprenant la liste des participants et excusés lorsqu’il s’agit des réunions des commissions ;
  • des données sur l’attribution de la réserve parlementaire en 2013 et 2014 ;
  • et enfin, la liste des représentants d’intérêts qui sont, sur la base du volontariat, enregistrés sur le Registre de l’Assemblée nationale depuis 2014.

Des données qui étaient particulièrement attendues par les associations qui militent pour plus de transparence des pouvoirs publics – tel que Regards Citoyens, à l’origine du projet NosDéputés.fr.

A ces données vont rapidement s’ajouter les amendements déposés en séance publique et en commission ainsi qu’une liste de l’ensemble des députés depuis juin 1997 (XIe législature). D’ici la fin de l’année, les services de l’Assemblée nationale devraient mettre en ligne des données relatives aux séances (comptes rendus, résultats des scrutins publics) et aux commissions (liste des personnes auditionnées).

Pour en savoir plus et accéder à ces données, le portail des données ouvertes de l’Assemblée nationale est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email