Au Mexique, les réseaux sociaux pour dénoncer les abus de pouvoir share
back to to

Au Mexique, les réseaux sociaux pour dénoncer les abus de pouvoir

9 juillet 2013

Alors que les abus de pouvoir des dirigeants comme de leur famille sont devenus monnaie courante au Mexique, les citoyens ont décidé de se saisir des réseaux sociaux pour dénoncer ces pratiques. Une réaction qui fait échos au film « Nous, les nobles » qui connait un fort succès dans le pays et qui dénonce l’attitude de trois enfants « pourris gâtés » raconte Libération dans un article du 7 juillet.

Alors que la fille du procureur fédéral obtenait de son père des sanctions à l’encontre du restaurant qui ne lui avait pas accordé la table qu’elle souhaitait – en le tweetant -, les utilisateurs de Twitter ont massivement fait connaitre leur désapprobation. Des réactions si vives que le président Enrique Pena  Nieto a décidé de limoger le procureur. 

Un exemple parmi d’autres à découvrir sur Libération

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email