Au secours, ma maison est sur Twitter !

24 mai 2013

L’Internet des objets, c’est l’ensemble des objets de notre quotidien qui commencent à parler et à échanger des données entre eux. Pour concrétiser cette idée, un habitant de San Francisco a décidé de vivre un peu en avance sur son temps en testant… la maison connectée à Twitter. TechnologyReview lui a posé quelques questions.

« Salut Tom, j’ai remarqué du mouvement dans la cuisine, est-ce que c’est toi ? ». « J’ai éteint les lumières au rez-de-chaussée : ça va économiser un peu d’énergie ». Voilà le genre de messages qu’envoie quotidiennement à Tom Coates, paisible habitant d’Abbey Street à San Francisco, sa maison qui dispose de son propre fil Twitter.

Des informations dont l’occupant ne peut plus se passer, expliquant qu’il est « irritant de ne pas savoir » si le lave-vaisselle a fini de fonctionner ou combien de temps il reste à attendre – la raison pour laquelle il a installé divers capteurs pour être informé en temps réel des variations de température de sa chambre ou du niveau d’eau dans ses pots de fleurs.

Parfois, quand les internautes s’amusent à interpeller la maison, c’est Tom lui-même qui se substitue à son foyer en répondant par des messages souvent plein d’humour. Et quand on lui demande s’il ne risque pas d’attirer des personnes peu scrupuleuses en laissant sa maison tweeter « Tiens, je crois que Tom est parti ! », il explique qu’il n’a pas peur : la maison est tellement remplie des capteurs qu’il a installé pour lui donner vie, qu’il serait prévenu immédiatement ! 
 

Pour lire toute l’histoire (en anglais), c’est par ici ! 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email