Aux Etats-Unis, les ventes de livres en ligne dépassent les ventes physiques share
back to to

Aux Etats-Unis, les ventes de livres en ligne dépassent les ventes physiques

2 juillet 2014

C’est probablement un cap que vient de franchir l’industrie de l’édition aux Etats-Unis : les ventes de livres en ligne dépassent désormais les ventes physiques.

Dans son rapport 2013, BookStats, qui regroupe divers acteurs du monde de l’édition outre-Atlantique, note que la vente en ligne (livres imprimés et ebooks) a généré 7,54 milliards de dollars de bénéfices contre 7,12 milliards pour la vente physique, comme le rapporte The Daily Dot.

Plus d’ebook vendus… pour des bénéfices constants

Au total, c’est plus de 500 millions d’ebooks qui ont été écoulés en 2013, note l’étude. Soit une hausse de 10% par rapport à l’année précédente. Une augmentation historique, même si ce chiffre ne tient compte que des ebooks possédant un ISBN, et ne comprend donc pas un certain nombre d’ouvrages auto-édités. Mais pour autant, les bénéfices, eux, restent stables, en particulier du fait d’une baisse des prix conséquente.

Pour The Daily Dot, la démocratisation des liseuses, smartphones et des tablettes est déterminante dans l’évolution du marché. Alors que seuls 5% des Américains possédaient une liseuse en 2010, et qu’ils n’étaient que 4% à détenir une tablette, ces chiffres se sont envolés pour atteindre, respectivement, 32% et 42%.

Une évolution du marché et des pratiques qui sera sans nul doute attentivement observée par l’industrie française qui, depuis trois ans, constate une baisse constante de ses ventes, tant en volume qu’en valeur.

 

Pour aller plus loin, lire l’article de The Daily Dot.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email