Bienvenue dans le HLM numérique

14 septembre 2011

Créer du lien social entre les habitants d’un même immeuble. C’est le pari relevé par la ville de Marseille avec Résidacoeur, le portail qu’elle expérimente depuis le début du mois dans cinq résidences (soit 700 locataires) gérées par Habitat Marseille Provence (HMP), l’office HLM de la mairie.

 

« Briser la solitude », « lutter contre la fracture numérique », être un portail accessible (depuis un ordinateur ou une télé), ouvert à tous, notamment aux séniors, et facile d’utilisation… Les objectifs de ce réseau sont nombreux. Surtout, un tel portail local permet de revenir aux fondamentaux des réseaux sociaux, au moment où les principaux réseaux se sont mués en « médias sociaux » : (re)créer du lien social entre individus grâce au numérique.

 

L’initiative marseillaise n’est pas isolée. Le bailleur social Paris Habitat a également opté pour la création de son propre réseau social, « De toit à toit », lancé ce mercredi après une expérimentation de deux mois dans le 19e arrondissement. Deux pistes qui confirment le rôle que le numérique peut jouer dans les quartiers défavorisés.

 

(Visuel: Wired friends par Camille Chenchei, Flickr, licence CC)

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email