Quand big data et chambres d’hôtel font bon ménage share
back to to

Quand big data et chambres d'hôtel font bon ménage

3 août 2015

Analyser les données liées aux chambres d’hôtel pour répondre de façon personnalisée aux besoins de leurs clients ? Une pratique mise en place par la compagnie Starwood, qui gère 358 000 chambres, note un article de Fortune. Avant une généralisation aux autres chaînes hôtelières ?

« Aujourd’hui, nous sommes en mesure de fixer le prix de nos chambres d’après une combinaison astucieuse de données internes et externes », assure Martha Poulter, CIO de Starwood.

« Nous mettons à profit des données telles que la météo, les événements et conférences alentour, les informations liées aux performances de nos concurrents ou encore les préférences de voyage de nos clients »… Le tout, notamment,  pour proposer des promotions pertinentes en fonction des goûts de ces mêmes clients, et ainsi augmenter le taux de remplissage des chambres en période creuse.

Autre utilité de cette analyse de données selon Fortune : être en mesure d’assurer l’entretien de la chambre uniquement en cas d’absence de ses occupants. Une prise en compte des besoins des clients qui aurait permis à l’hôtel Starwood d’Halifax de générer 20% de bénéfices supplémentaires, selon Martha Poulter.  

Plus d’informations avec l’article de Fortune.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email