Bitcoin, la monnaie virtuelle au secours des travailleurs migrants ? share
back to to

Bitcoin, la monnaie virtuelle au secours des travailleurs migrants ?

16 avril 2014

Bitcoin – une monnaie virtuelle seulement pour les geeks ? Pas si sûr, si l’on en croit le récent article de Fastcompany qui explique qu’elle pourrait bien venir en aide aux travailleurs migrants. Explications.

A cause de leur statut, les travailleurs migrants n’ont pas accès aux services financiers traditionnels : pour envoyer de l’argent à leurs proches, ils sont contraints de passer par des services spécifiques de transfert d’argent (Western Union, MoneyGram…). Mais entre la commission pratiquée sur ces versements (environ 20%) et les frais de transaction (jusqu’à 10%), l’Afrique perdrait chaque année environ 1,8 milliard de dollars, entièrement supportés par ces Africains à l’étranger et leurs proches restés au pays.

Symbole du modèle de banque de pair à pair, la monnaie cryptée en ligne a ainsi un argument de poids pour séduire les 42,8 millions de migrants vivant aux Etats-Unis : elle leur permet de payer des frais de transaction très faibles et de faire passer leur argent plus rapidement de l’autre côté des frontières.

Un frein semble pourtant subsister pour généraliser ce modèle : la monnaie électronique n’est pas forcément évidente à comprendre dans son mécanisme. Et le destinataire doit, à la réception des bitcoins, les revendre pour dépenser son argent dans sa monnaie locale.

Cependant, l’expert Arjan Schütte interrogé par Fast.co se déclare confiant :

« La plupart des personnes voient la monnaie électronique comme une innovation pour le consommateur. Pour moi le business-to-business répond tellement à une évidence. »

L’avenir nous dira si les bitcoins peuvent offrir une réelle alternative aux migrants pour les transferts internationaux. En attendant, la monnaie électronique alimente les spéculations face à son caractère instable et n’est pas à l’abri d’une réaction des Etats. A suivre.

Pour en savoir plus, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email