Cadeaux de Noël : dans quel camp serez-vous ? share
back to to

Cadeaux de Noël : dans quel camp serez-vous ?

14 décembre 2009

(photo : Christmas sphere, par Keng Susumpow licence CC)

Marie-Estelle Carrasco, Market Intelligence Lead chez Microsoft, ausculte les comportements de l’homo numericus. Pour RSLNmag.fr, elle décrypte en avant-première les études sur la consommation online. A la veille de Noël, elle pose la question : comment faire sans internet ?

A la veille de Noël, alors que les sapins font le bonheur des fleuristes et que vous cirez vos petits souliers, les mêmes éternelles questions se posent. Comment affronter la sempiternelle horrible cravate ? Devrez-vous échanger en douce, pour vos enfants, les jouets que vos parents ont achetés en lisant mal la liste des petits ? Crise oblige, aurez-vous assez de budget pour faire plaisir à tout le monde ?

Bonne nouvelle, Internet est là pour vous aider. C’est ce que plusieurs millions d’internautes ont déjà compris, puisque, selon une enquête exclusive réalisée par l’IFOP en novembre 2009 pour Microsoft Advertising auprès des internautes des 15 ans et plus, 5 sur 100 ont déjà échangé leur cadeau de Noël sur Internet et même 13 sur 100 les ont déjà revendus. Merci qui ?!

Merci donc à eBay, à PriceMinister, au Bon Coin, et à tous les autres sites de vente entre particuliers. Merci aussi à ceux qui ont permis à des millions d’internautes de chercher des infos produits en ligne, de comparer des prix et qui ont déjà permis à 71% des internautes français d’acheter en ligne (source : Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, base internautes 11 ans et + France métropolitaine, octobre 2009 (achat) et 3ème trimestre 2009 (avis))

Au-delà, de ces pratiques déjà généralisées, la tendance « achat  social » se confirme : les sites d’avis de consommateurs tels que Ciao ! et Le Guide.com sont un complément plébiscité par les Père(s) Noël en herbe que nous sommes tous. Ainsi, 8 millions d’internautes avaient déjà partagé leur avis en ligne sur un produit à la rentrée 2009.

Reste une question en suspens : pourquoi encore 10 millions d’internautes n’ont jamais acheté en ligne ? Trop jeunes pour avoir une carte bancaire ? Oui mais pas que ! Parmi ceux qui n’osent pas, il reste certainement des efforts à faire pour rassurer sur le fait que ce soit un vrai choix, simple et sûr.

Et vous, chasseur de bons plans, acheteur ou même revendeur, à quelle catégorie appartiendrez-vous cette année ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email