Ces serveurs bien au froid dans une mine norvégienne share
back to to

Ces serveurs bien au froid dans une mine norvégienne

10 juillet 2012

Il suffisait d’y penser. Dans la petite commune norvégienne de Måløy, une mine désaffectée va accueillir d’ici 2013 de nombreux serveurs sur une surface de 120 000 mètres carrées. David Biello, journaliste scientifique de la revue onearth note que cette mine « reste à une température constante de 8° C toute l’année, une atmosphère idéale pour refroidir les ordinateurs géants qui permettent à Internet de fonctionner ».

Car les serveurs dégagent beaucoup de chaleur qu’il faut réduire au maximum, ce qui fait tourner la climatisation à plein régime dans les centres de données classiques et consomme donc beaucoup d’électricité. Dans ce cas de figure, la mine est en outre située juste à côté de la mer, dont l’eau glacée pourra être utilisée puis rejetée au large. Pour ne rien gâcher, Måløy est même à la pointe en termes d’équipements hydroélectriques et éoliens.

Toutes les conditions sont donc réunis pour faire de cette ancienne mine d’olivine le « plus grand et le plus écologique des parcs de serveurs au monde ».

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email