400 000 chefs d’œuvres du MET aujourd’hui chez vous, sans traverser l’Atlantique share
back to to

400 000 chefs d'œuvres du MET aujourd'hui chez vous, sans traverser l'Atlantique

2 juin 2014

Le Metropolitan Museum of Art (MET) de New York vient de rendre accessible ses collections en ligne et fait ainsi suite à la National Gallery of Art de Washington, au Getty de Los Angeles, ou encore au Walters Art Museum de Baltimore. Une information que nous rapporte Slate dans un article publié le 20 mai dernier.

Et l’initiative a de quoi faire rêver puisqu’elle permet aux internautes du monde entier de pouvoir profiter librement de pas moins de 400 000 œuvres.

Mais pourquoi s’engager dans un tel projet et quelles sont les restrictions d’utilisation attachées à ces Monet, Picasso, Degas, Van Gogh ou autre, à la fois tombés dans le domaine public et propriété du musée ?

C’est dans un but pédagogique que l’institution culturelle a lancé l’initiative. Pour l’occasion, elle a même mis en place une licence spéciale : « Open access for Scholarly Content » (OASC), à destination des établissements scolaires. Si, comme le relève l’article de Slate, « rien n’empêche un simple amateur d’imprimer chez lui et pour son usage personnel ses tableaux préférés » selon les règles d’utilisation de la licence OASC, c’est avant tout aux étudiants auteurs de dissertations et travaux universitaires et à leurs enseignants que celle-ci s’adresse.

Alors si vous n’êtes ni un média, ni un éditeur, ni une agence de publicité, rien ne saurait frustrer votre passion pour ces créations, le plus souvent disponibles en haute définition.

Et si votre tableau préféré n’y est pas, c’est qu’il est encore soumis au régime du droit d’auteur, qu’il a fait l’objet d’un achat particulier, ou tout simplement qu’il ne fait pas partie des collections numérisées, pourtant vastes déjà, de ce beau, moderne et démocratique musée qu’est le MET.

Pour retrouver tout l’article de Slate, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email