Quand un antivirus fait planter un moniteur en pleine opération du cœur share
back to to

Quand un antivirus fait planter un moniteur en pleine opération du cœur

Ars Technica 3 juin 2016
Programmé pour scanner toutes les heures les fichiers des terminaux informatiques d'un hôpital américain, l'antivirus a fait crasher une application de pose de cathéter... en pleine intervention. Explications avec Ars Technica.

Protéger son ordinateur des menaces est indispensable. D’autant plus lorsque l’on est un hôpital et que l’on traite chaque jour de nombreuses données personnelles de patients.

Aux Etats-Unis, des médecins viennent pourtant de connaître un épisode dont ils se souviendront. En pleine opération, un moniteur s’est tout simplement… arrêté. Ecran noir.

L’appareil en question, utilisé pour superviser les procédures de pose de cathéter dans le cœur, se compose de deux modules : l’un connecté au cathéter pour recueillir les données du patient durant l’opération, l’autre étant un logiciel permettant de traduire ces données, et de les lire en temps réel sur un ordinateur, une tablette ou un moniteur, comme l’explique Ars Technica.

C’est ce dernier module qui a planté au beau milieu de l’intervention, rendant l’écran du moniteur noir pendant cinq minutes et ne permettant plus au chirurgien de pouvoir suivre les données du patient. Ce dernier, sous sédatif, n’a pas souffert de ce bug, qui pose tout de même la question de la protection informatique en milieu critique.

L’enquête, confiée à la FDA, a révélé que le plantage était dû à un logiciel antivirus installé sur le terminal utilisé par les médecins, programmé pour scanner les fichiers toutes les heures. De son côté, l’éditeur de l’antivirus a rappelé qu’il notifiait clairement dans sa documentation qu’il fallait mettre en exception de scans les dossiers utilisés par des logiciels médicaux…

Plus d’informations par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email