Pour lutter contre la hausse du coût des cyberattaques, les entreprises se tournent vers les assureurs share
back to to

Pour lutter contre la hausse du coût des cyberattaques, les entreprises se tournent vers les assureurs

Business Insider 29 février 2016
Il ne se passe pas un jour sans qu'une entreprise soit l'objet d'une cyberattaque. En un an, leur nombre a même augmenté de 97%. La cybersécurité s'impose donc chaque année comme un budget plus conséquent. Business Insider fait le point.

Ces dernières années, le coût des cyberattaques a connu une croissance exponentielle pour les entreprises. Le vol des données clients de Target a ainsi fait perdre à la société plus de 260 millions de dollars. Chez JPMorgan Chase, une équipe d’environ 1 000 employés et un budget de 250 millions de dollars n’ont pas pu empêcher l’entreprise de se faire hacker. « La protection informatique à 100% n’existe pas« , a d’ailleurs déclaré Guillaume Poupard, directeur général de l’Agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

En conséquence, de plus en plus d’entreprises se tournent vers les assureurs, souligne Business Insider. Mais le marché peine à évoluer et à proposer une offre pertinente. En cause ? La fréquence des attaques et les importants risques financiers qui en découlent – en plus des entreprises elles-même, les assureurs doivent souvent traiter avec les clients de ces entreprises.

Un risque complexe à évaluer qui impose aux assureurs de poser leurs conditions, comme un plafond de prise en charge. Une attaque contre Home Depot par exemple, dont le coût a été estimé à 232 millions de dollars, a été pris en charge à hauteur de 100 millions par son assureur.

Certains assureurs vont même plus loin et refusent de proposer ces services si les entreprises ne sont pas des banques d’envergure mondiale, les plus à même de mettre au point des systèmes de sécurité performants.

Plus d’informations avec l’article de Business Insider.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email