Banlieue 2.0 : le numérique au service de l’insertion share
back to to

Banlieue 2.0 : le numérique au service de l'insertion

16 juin 2010

(visuel : Chaville-Montparnasse #2, par Jordan Prestrot, licence CC)

Une charte signée par des « entreprises du numérique », les engageant notamment à ouvrir leurs portes à des stagiaires vivant en banlieue, un volet numérique pour les internats d’excellence, … . La secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, Fadela Amara, doit donner le coup d’envoi du programme « Banlieue 2.0 », mercredi après-midi, sur le campus de l’université Paris XIII, à Villetaneuse.

Ce projet, qui réunit une trentaine d’acteurs du numérique [dont Microsoft, éditeur de RSLNmag.fr], dans un groupe de réflexion piloté par Think Digital, think-tank de Cap Digital et Renaissance numérique, poursuit deux objectifs majeurs : utiliser le numérique pour rapprocher jeunes et entreprises dans leur ensemble, mais également favoriser l’insertion des jeunes dans les entreprises du secteur numérique, en particulier.

La secrétaire d’Etat a déjà commencé à lever le voile sur l’une des réalisations qui sera menée dans ce cadre. Elle présentait ainsi, dans un entretien vidéo au Figaro.fr, le 23 avril, une future « application Banlieue 2.0 », qui « donnera toutes les informations pour trouver un stage pratique [et] aidera [les jeunes] à la fois dans leurs études, mais aussi dans la connaissance de l’entreprise pour aboutir à un emploi. »

 L’extrait se déroule à 10’10 sur la vidéo ci-dessous :

 > Partenaires du programme, intervenants de l’après-midi sont sur le site de Renaissance numérique.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email