Dataconnexions #3 : Open data et tourisme

25 juin 2013

Lundi 24 juin avait lieu la remise des prix du troisième concours Dataconnexions porté par la mission Etalab et de nombreux partenaires. Les prix récompensaient les différentes utilisations des données publiques et particulièrement celles au service du tourisme et du développement économique autour du tourisme. Retour sur le palmarès.

Les concours de Dataconnexions – ouverts à tous – rassemblent porteurs de projets et acteurs de l’innovation pour créer des ponts entre services et données publiques. Pour Jérôme Filippini, le secrétaire général pour la modernisation de l’action publique dans les services du Premier ministre :

« C’est un enjeu démocratique et un outil à la fois bon pour le citoyen et l’administration elle-même. Donc un levier de modernisation de l’action publique. Et le service public lui-même un levier et une chance pour la société, loin d’un poids mort. »

Les projets les plus innovants peuvent ainsi gagner en visibilité et trouver ceux avec qui échanger leurs idées. Et obtenir des soutiens. Après avoir étudié chacun des dossiers, le jury a ainsi récompensé, sous la houlette de son président Benoit Sillard, six projets innovants à la fois selon « l’aspect sérieux des dossiers et les perspectives économiques« , leur capacité « à faire avancer le service public » et la « créativité et l’originalité » des idées.

« J’avais raté pour la troisième fois mon permis. C’est un apprentissage long et des taux de réussite inégaux d’une ville à l’autre” explique Edouard Schlumberger qui précise :

« 44% à Paris pour une moyenne nationale à 58%. Pour choisir la meilleure auto-école, il n’y a pas de données disponibles. Avec Brice, nous sommes allées à la préfecture de police de Paris. Et nous avons recopié les données à la main : impossible de faire des photocopies et de prendre des photos. »

Et la carte permet ainsi de trouver l’auto-école avec un taux de réussite élevé la plus proche de chez soi pour mettre toutes les chances de son côté : en rentrant le département de résidence, la carte détermine point par point les différentes auto-écoles efficaces.

Enigma, un prix professionnel pour un méta moteur de recherche

Le prix professionnel de Dataconnexions a récompensé Enigma.io, présenté par Raphael Guilleminot, designer de l’équipe pour qui “des données publiques ne sont pas des données accessibles”. Comprendre que des données publiques navigant sur Internet sont certes publiques mais elles ne sont pas facilement identifiables en tant que telles puisque disséminées. Enigma veut ainsi palier cette absence de regroupement et propose un méta moteur de recherche et de découvertes de données publiques. Les grands gagnants de Techrunch Disrupt NY récidivent avec leur “moteur de démystification”.

Cap 133, les marchés publics agrégés obtiennent la mention spéciale du jury

Les marchés publics représentent une manne financière considérable pour les entreprises et une ligne budgétaire conséquente pour les acheteurs. “140 milliards d’euros de marchés publics” précise Dan Cébile de Cap 133 qui ajoute :

On a une absence totale de données en ligne, c’est un champ pétrolifère où l’or noir est la donnée publique.

Et cet or noir nécessite d’être issu d’un travail de veille et d’identification des acheteurs, d’une collecte de fichiers, d’un retraitement et d’une conversion des données sous format unique. L’intérêt ? Non seulement les entreprises peuvent comprendre les logiques de l’acheteur mais aussi sa façon d’acheter et ainsi adapter son offre en conséquence. Adapter ses offres montre que les données peuvent apporter une valeur non négligeable dans les services.

La carte de lieux accessibles Handistrict, prix d’utilité publique

Elodie Vialle, rédactrice en chef de Youphil.com, avait évoqué la plateforme Handistrict lors des deux jours Innovate for good : la carte permet de visualiser en deux clics de souris quels lieux sont accessibles à quels handicaps. Le procédé de cartographie utilise Handistrict Open Database, une base de données – gratuite et ouverte – de tous les lieux d’intérêt français couplée aux possibilités d’accès par handicap.

Tourisme Connexion 04 pour un tourisme ouvert

L’agence de développement touristique des Alpes de Haute-Provence et l’Agence de tourisme locale de Cueno en Italie se sont associées à la start-up française Open Data Soft pour permettre une utilisation d’open data “par défaut” : Tourisme 04 est une solution d’enrichissement en temps réel des données issues du site du département, des offices de tourisme de la région et de différents partenaires tels que les Gites de France, pour une diffusion de l’information au service du tourisme.

Tranquillien : pour être tranquille dans son Transilien

Dernière initiative primée et non des moindres, l’application Tranquillien. Partant du simple constat que la population parisienne augmente de plus en plus donc utilise de plus en plus les transports aux heures de pointe, il serait utile de permettre à chacun des utilisateurs de Transilien de savoir quelles vont être ses conditions de trajet. Quitte à ce qu’il puisse décaler ses heures de voyage, à moins qu’il n’affectionne les collés-serrés dans les wagons bondés de la SNCF.

L’application gratuite et disponible sur smartphone s’adresse aux migrateurs pendulaires du Transilien. On peut espérer une initiative similaire du côté de la RATP.

Parmi les différentes initiatives d’utilisation de données publiques, il y a fort à parier que chacune ait son public et que les applications ou sites soient amenés avec évoluer davantage à mesure que les données sont libérées.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email