Et les gagnants français d'Imagine Cup sont ...

(Visuels : Bernard Lachaud)

Rappelez-vous : nous les avions suivis en avril, le temps d’un week-end, pour un bootcamp destiné à les aider à trouver le projet numérique innovant, démonstration que les nouvelles technos peuvent être mises au service de la lutte contre les inégalités.

Ce jeudi 5 mai, les candidats à l’édition 2011 de la compétition Imagine Cup a eu lieu sur le campus de Microsoft France [éditeur de RSLN], à Issy-les-Moulineaux, et les heureux représentants de la France lors de la finale mondiale, qui se déroulera à New-York du 8 au 13 juillet prochain, ont été désignés.

Un cartable numérique intelligent, un logiciel qui permet aux personnes âgées d’utiliser le web via la télé, un jeu vidéo sur les énergies renouvelables : voilà quelques-uns de ces projets innovants, que nous vous présentons ici.

>> Dans la catégorie conception de logiciels :

  • EBakPak de l’équipe Dream n’ Touch de l’EFREI, est à la première place ;
  • OneFor4 de SupInfo Toulouse, arrive deuxième ;
  • MyHealth de l’équipe Think.Connect de Campus Idea et Université Sofia-Anitpolis, se classe troisième.

Ebakpak reçoit le prix des mains de Martin Hirsch, président de l’Agence du Service Civique, et partira donc défendre les couleurs françaises à New York.

Le projet ?  Uniformiser l’accès à l’éducation grâce à une nouvelle forme de cartable numérique, nommé eBakPak. L’idée est de donner un outil commun aux élèves, notamment dans les classes du primaire, et ainsi réduire les inégalités liées aux moyens financiers, aux origines géographiques ou sociales.

En clair, aider les enfants à apprendre, les profs à transmettre leurs savoirs et les parents à mieux suivre leurs enfants, grâce à un cartable numérique intelligent.

Ca marche comment ? Sur un support tablette, les élèves peuvent retrouver une bibliothèque multimédia – qui regroupe des livres mais également des vidéos, du son ou de l’image – un dictionnaire, un carnet de correspondance… et même un animal virtuel éducatif, appelé Manabu. Toutes les actions accomplies sur la tablette créent des données qui peuvent être consultées et analysées par l’enseignant.

Qui sont-ils ? L’équipe est composée de quatre étudiants de l’EFREI : François Dupayrat, Jonathan Pamphile, Thibault Delval et Ghiles Ikni. Ils ont choisi de mixer les compétences et d’avoir l’équipe la plus hétérogène possible : un spécialiste du design, un du développement, un du business model.

>> Dans la catégorie Développement embarqué :

  • LinkTV, de l’EFREI, remporte la compétition ;
  • Recycle, de l’ECE Paris, arrive deuxième ;
  • Show me a Sign, de l’ECE Paris, se classe à la troisième place.

L’équipe de LinkTV partira donc représenter la France à New York :

Le projet ? LinkTV propose de simplifier la communication entre les personnes âgées et leurs proches.

Ca marche comment ? En centralisant tout sur la télévision, comme terminal unique et facile d’utilisation :

« Envoyer un message, une photo  ou une vidéo à nos grands-parents est souvent problématique : c’est compliqué, c’est long et on n’a pas forcément le temps. Avec notre projet, on propose de faciliter cet accès, de casser la barrière, sans passer par un ordinateur » nous avait expliqué Franck Achkouyan lors du bootcamp.

Qui sont-ils ? Une nouvelle fois ce sont quatre étudiants de l’EFREI :  Thomas Guillard, Edgard Mbayen, Franck Achkouyan et Chafi Cassim.

>> Dans la catégorie conception de jeux vidéo :

Geekologics remporte la médaille d’or avec un jeu développé par Romaric Breil, Nils Venlay, Paul Lillo Esquerré et Rémy Royer-Adnot, d’IngéSup.

Ils proposent de découvrir le fonctionnement des énergies renouvelables et d’éduquer le joueur, sans pour autant oublier de lui donner du plaisir :

Close World Mobile de l’EPITECH remporte la médaille d’argent et Recycle Team d’Ingesup la médaille de bronze.

>> Dans la catégorie développement d’applications sur Windows Phone 7 :

Build together, de Supinfo Metzremporte la médaille d’or de la catégorie avec une plateforme ayant pour but de regrouper un ensemble de projets humanitaires auxquels tout un chacun peut participer.

La vidéo est ci-dessous :

>> Et enfin le prix de l’entrepreneur :

Un prix spécial de l’entrepreneur récompensant le meilleur business plan est remis par Bruno Walther à Dream’n Touch qui remporte sa deuxième récompense de la soirée. Le prix offre une formation et l’appui de spécialistes dans la création de start-ups et l’élaboration de business plan.

 > Pour en savoir plus :

[billet édité le 6 mai, ajout de photos].

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email