François Hollande accélère sur le service civique

10 mars 2015

À l’occasion des 20 ans de l’association Unis-Cité et des 5 ans de la loi instaurant le service civique, le Président de la République a annoncé les nouvelles mesures gouvernementales visant à renforcer et élargir le dispositif. Devant plus de 2000 jeunes volontaires.

Marie Trellu-Kane, co-fondatrice de l’association Unis-Cité, nous le confiait dans son entretien, le service civique a parcouru bien du chemin en 20 ans : « Nous avons commencé avec 24 jeunes en Ile-de-France et seuls quelques acteurs croyaient à l’époque en notre projet. Nous n’imaginions pas que notre association inspirerait un jour un projet de loi et une politique publique et que nous accueillerions 12 500 jeunes en 20 ans ! ».

A l’occasion de ce 20e anniversaire, près de 2000 jeunes volontaires se sont retrouvés à la Villette pour une journée d’ateliers, mais aussi de conférences en présence d’acteurs institutionnels et des entreprises partenaires de l’association.

A cette occasion, près de 50 partenaires privés d’Unis-Cité ont également signé un Manifeste des entreprises pour la promotion du service civique.

Mieux valoriser le service civique

En 2012, 25 000 jeunes étaient en service civique. Ils étaient 35 000 en 2013 et le Président de la République s’est fixé l’objectif de 150 000 jeunes par an à partir de 2016. Pour atteindre ce chiffre, plusieurs domaines prioritaires ont été fixés pour les accueillir : l’environnement, l’éducation, la citoyenneté, la santé, la culture, la sécurité et l’international.

« Pour y arriver, il va falloir mobiliser toutes les organisations, toutes les administrations, les associations, les collectivités locales, les fondations pour offrir toutes les missions que l’on peut concevoir ». Premier exemple, le ministère de l’Ecologie a annoncé 5 000 missions ouvertes immédiatement. L’Agence du service civique montera également en puissance, avec une augmentation de 50% de ses effectifs. L’Ecole Nationale d’Administration (ENA) sera aussi mise à contribution : François Hollande a annoncé qu’une promotion sera chargée dès la rentrée de septembre « de la montée en régime du Service Civique sur l’ensemble du territoire ». Une manière de répondre au fait que seulement un jeune sur quatre aujourd’hui est accepté dans sa mission de service civique lorsqu’il en fait la demande.

« Parce que c’est la reconnaissance, la gratitude, la fierté »,  le chef de l’Etat souhaite une revalorisation symbolique du service civique, au-delà de la seule mise à disposition de moyens supplémentaires. Plusieurs initiatives ont été annoncées en ce sens : les jeunes ayant accompli leur service civique se verront délivrer une attestation qu’ils pourront valoriser dans leur CV et qui pourrait même – la piste a été évoquée – permettre d’obtenir des points supplémentaires dans le cadre de concours administratifs. La carte d’étudiant sera également délivrée aux jeunes engagés, leur permettant de bénéficier des mêmes avantages pendant leur service civique.

Retrouvez le discours de François Hollande en intégralité :

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email