La Banque nationale du Qatar victime d’une cyberattaque share
back to to

La Banque nationale du Qatar victime d'une cyberattaque

The Washington Post 27 avril 2016
Un groupe de hackers prétend avoir dérobé 1,4 GB de données à la banque nationale du Qatar, contenant a priori les opérations bancaires de membres de la famille royale, de journalistes et... de membres des services secrets. Explications avec le Washington Post.
100 000 documents auraient été dérobés aux clients de la Banque nationale du Qatar.

Mercredi 26 avril, la banque nationale du Qatar a affirmé à ses clients, via un communiqué officiel, mener une enquête sur les « spéculations des réseaux sociaux » d’une attaque de son système informatique.

Brièvement hébergées sur Global-files.net, les 1,4 GB de données comportent des informations bancaires (relevés d’identité, opérations variées, scans de passeports ou mails affiliés aux comptes…) de près de 1200 entités.

Dans le dossier auquel Doha News a eu accès, les données de plus de 100 000 comptes sont triées en 9 dossiers : « Espions », « Mukhabarat » (les services secrets du Qatar), « Al-Thani » (famille royale), « journalistes d’Al Jazeera »…

Gordon Hickey, victime du hacking qui a travaillé pour la chaîne d’informations qatarie, a confirmé la véracité des informations liées à son compte. 4 autres individus, mentionnés dans le leak, ont également confirmé à Associated Press l’authenticité des documents volés les concernant.

Alors que le site de lanceurs d’alertes Cryptome menace d’héberger à nouveau les documents, la banque n’a de son côté pas encore confirmé l’étendue de l’attaque sur ses réseaux.

 

Plus d’informations avec le Washington Post.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email