Internet, prix Nobel de la paix en 2010 ?

10 décembre 2009

C’est une campagne de lobbying originale, qui a déjà le reçu l’approbation de cautions morales fortes, comme Shirin Ebadi, avocate iranienne qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2003 : et si, en 2010, le Nobel de la paix allait à Internet ?

La campagne a été lancée en Italie,
par la version italienne du magazine Wired, et fait désormais l’objet d’une campagne à part, « Internet for peace », qui recence la liste de ses soutiens.

Voici une traduction du « manifeste », qui résume les arguments des signataires :

« Internet n’est pas un simle réseau d’ordinateurs, mais un enchevêtrement infini de personns.

Aux quatres coins du monde, des hommes et des femmes se connetent entre eux, à travers la plus grande plate-forme de relations jamais connue par l’humanité.

La culture digitale a jeté les bases d’une nouvelle civilisation, qui est en train de se doter d’une dialectique, de construire un système d’interface et de nouer des liens de solidarité à travers la communication.

Depuis toujours, la démocratie éclot là où il y a de l’accueil, de l’écoute, de l’échange et du partage. Et depuis toujours, la rencontre avec l’autre est l’antidote le plus efficace contre la haine et les conflits.

Internet est un instrument de paix. Chacun de nous, quand il est en réseau, est une graine de non-violence.

Le Net mérite le prochain prix Nobel de la paix, un prix qui récompenserait alors chacun d’entre nous »

La campagne va se décliner, jusqu’en septembre 2010, à travers les éditions américaines, britanniques et italiennes du magazine Wired (groupe Conde Nast).

> Pour aller plus loin : retrouvez le dossier "Le temps de l’hypercitoyen"
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email