La « nouvelle vague » du design français : une sélection de projets innovants share
back to to

La « nouvelle vague » du design français : une sélection de projets innovants

21 juillet 2011

 Nous poursuivons la publication d’un dossier consacré au design numérique, qui occupe largement les colonnes de RSLN #10.

Dans ce court billet, nous vous proposons de retrouver une sélection de quelques projets (très) innovants rencontrés lors de la fabrication de ce dossier.

Mateo, un mobilier urbain

Mi-plante, mi-arbre, Mateo est un mobilier urbain imaginé par byVOLTA, Jakob + MacFarlane et What Time Is I.T. en réponse à l’appel à projets organisé à l’occasion de la Biennale de création de mobilier urbain de La Défense.

Poétique et interactif, il a pour fonction de construire un microclimat au service du bien-être des citadins. Son feuillage digital procure du confort, diffuse du son, de la lumière grâce à l’énergie qu’il a captée durant la journée et réagit aux variations climatiques. En été, il apporte de la fraîcheur, en hiver, il protège des intempéries. Fonctionnant comme une hétérotopie, ces espaces physiques qui hébergent l’imaginaire telle une cabane d’enfant, Mateo invite à la lenteur et à la contemplation, offrant une pause urbaine, un sas de décompression, dans un lieu uniquement rythmé par une logique de vitesse et de performance.

Watt’time, une horloge domestique

Créée par EDF et François Brument, développée avec la collaboration de Sonia Laugier, cette horloge domestique permet de suivre la consommation électrique journalière du foyer et de comprendre son évolution en fonction des activités de la maison.

En affichant également celle du quartier, elle informe, alerte et prévient des moments les plus propices pour effectuer des économies d’énergie.

Le Cube, pour recenser les appareils électriques domestiques

La rationalisation des dépenses énergétiques a également inspiré Thomas Lebécel, élève de l’ENSCI-Les Ateliers dans le cadre d’un partenariat entre l’école et deux laboratoires membres de Digiteo, CEA-LIST et IN-SITU (Université Paris XI et INRIA).

Il a imaginé un cube recensant les différents appareils électriques de la maison et échelonnant leurs consommations : chaque face est dédiée à une application spécifique.

  • La première récapitule les informations personnelles (surface, nombre de personnes aisément imaginerdans le foyer, mode de paiement…),
  • la deuxième permet de paramétrer les priorités de mise en marche des appareils, la troisième est consacrée à l’historique de consommation,
  • la dernière est un casse briques représentant la consommation par minute, en centimes d’euros : moins on consomme, plus il casse de briques.

Digital Lifestyle, un miroir intelligent

Créé par Sensorit, ce miroir intelligent est équipé du système de reconnaissance faciale et du capteur de mouvements de Kinect.

Le miroir reconnaît ainsi la personne qui se regarde et délivre des informations personnalisées que l’on manipule à l’aide d’un simple geste. A terme, on peut aisément imaginer qu’il analyse les données biométriques de chaque utilisateur. Connecté à internet, il afiche également la météo, des actualités, etc.

Oto, une radio murale

Marine Rouit, jeune diplômée de l’ENSCI en 2008, a imaginé une radio murale composée d’une coque en papier moulé, d’un vibreur rattaché au boîtier technique, et d’une antenne.

La coque sert ici à la fois de haut-parleur et d’interface : on choisit le volume et les stations de radio au toucher, mettant ainsi en valeur les qualités technologiques et plastiques du papier. Soit, en l’occurence, sa translucidité, sa fragilité, mais aussi sa conductivité.

> Crédits :

Mateo, par Jakob + MacFarlane,
Digital Lifestyle, par Philippe Levy,
Autres visuels transmis par les auteurs des projets

> Pour aller plus loin : 
 
– Explorez notre tag "design numérique"
 
– L’intégralité du magazine à feuilleter : 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email