Les applications citoyennes au coeur des DevKings 2013

22 avril 2013

En février dernier était lancé les Dev Kings, le deuxième épisode du concours de développement d’applications. La compétition, co-organisée par BeMyApp et Microsoft, a rassemblé une centaine de participants. À l’issue d’un hackathon qui s’est tenu le vendredi 12 avril, les meilleures réalisations ont été distinguées par un jury d’experts lors de la phase finale dans les locaux d’Epitech. Retour sur les différents épisodes et sur les impressions des six équipes gagnantes.

Cette année, la compétition – lancée le 12 février dernier – était axée sur les applications citoyennes. Le but ? Améliorer la vie des citoyens au quotidien dans différents domaines comme le développement durable, la mobilité, le tourisme et les transports. Les équipes devaient créer leur application – 45 finalistes au total et une centaine de participants – en se servant de jeux de données mis en ligne par les localités. Villes et collectivités ayant une appétence pour l’open data étaient donc conviées à se prêter au jeu. Paris, Lyon, Versailles, Bordeaux, Montpellier se sont ainsi retrouvées aux côtés des Pays de la Loire, de la Saône et Loire, de la Loire Atlantique et des Bouches du Rhône.

Applications citoyennes

L’an dernier, les Dev Kings ont consacré des applications telles que celle de Youboox, le service de livres numériques illimités et gratuits fonctionnant sur un modèle gratuit en ligne avec des publicités ou payant avec un accès hors ligne et sans publicités. Youboox, prix de l’accélérateur Windows 8 en 2012, pensait développer une application pour son service quand il a croisé l’appel à participation. Vincent Daubry, co-fondateur de la société, précise l’intérêt du tremplin :

« On a eu de la visibilité auprès de Microsoft, on a pu bénéficier de mises en avant sur le store Windows 8 qui nous ont permis de dépasser les 10 000 téléchargements à ce jour. On a également été invité à présenter notre app sur le stand Windows 8 pour LeWeb. Bref, plein de belles opportunités ! »

Cette année encore, la compétition – qui se déroulait sur deux mois – a permis à chacun de confronter ses idées, et, accompagnées lors des sessions de coaching, les équipes en lice ont pu concevoir l’application idéale pour les citoyens.

L’Open data au service des loisirs

Cette année, c’est l’équipe de Gone to Lyon qui remporte le premier prix et et les 8.000€. L’application permet d’être guidé vers des points d’intérêts de la ville à l’aide de la réalité augmentée. Edwige Seminara, Virginie Mathivet, Maxime Bonnel et François Raminosona ont ainsi créé un support offrant la possibilité de lister tous les lieux touristiques de la ville, mais aussi les restaurants labellisés « bouchons ».

 

Edwige Seminara raconte :

« Nous avons choisi de créer Gone To Lyon suite à un constat assez simple : il n’existe pas d’application gratuite mettant en valeur Lyon et son patrimoine touristique sur les plateformes Microsoft. Nous avons donc décidé d’y remédier. »

Pour les touristes ou amateurs de la ville, l’application permet « de lister et géolocaliser les lieux les plus connus de notre belle ville » précise-t-elle. Des traboules aux murs peints et aux monuments en passant par les fameux bouchons, depuis l’écran d’un mobile ou d’une tablette, l’utilisateur peut visualiser l’emplacement des différents points grâce à une superposition 2D sur l’image capturée par la caméra du téléphone.

De la vraie réalité augmentée. Mais qu’est ce qui les a poussé à participer à Dev Kings ? C’est simple répond l’équipe :

« Nous avions déjà participé aux DevKings 2012 pour les challenges de fast-code. Edwige avait recruté une équipe de 7 personnes en 2012 et nous avions remporté un des trois challenges lancés. Nous connaissions déjà l’existence du concours et des évènements organisés par BeMyApp. L’expérience avait été enrichissante et très sympathique. C’est donc tout naturellement que Maxime a contacté Edwige lorsqu’il a découvert le lancement imminent des DevKings 2013 sur le thème de la citoyenneté en février dernier. L’équipe de 2012 s’est à nouveau réunie (à quelques exceptions près) et tout s’est très vite enchaîné. »

La suite ? Après avoir « développé Gone To Lyon sur les plages « soirs et weekend » » raconte Edwige Seminara, ils ont fini par gagner :

« En définitive, chacun d’entre nous est ravi de voir ses efforts récompensés par cette belle victoire et est heureux de pouvoir contribuer à la visibilité de Lyon. Le moment de l’annonce du gagnant du prix Microsoft des DevKings 2013 a été particulièrement magique et les anecdotes diverses survenues ces deux derniers mois resteront dans nos esprits. »

Le prix leur permettra ainsi de promouvoir l’application et de la diffuser au plus grand nombre. « L’idéal absolu serait que tout nouvel arrivant à Lyon (francophone ou non) installe et utilise Gone To Lyon pour visiter la ville » ajoute-t-elle.

Dans le même esprit de découverte, Make my day compte enrichir la culture des Parisiens et Versaillais. L’application gagnante de la catégorie meilleur design est un agenda culturel personnalisé en fonction des centres d’intérêts de chacun. Vacanciers et autres amateurs de Paris, Versailles, et à l’avenir des autres communes ouvrant leurs données, pourront ainsi intégrer goûts, préférences et temps disponibles et avoir accès à une programmation pour la journée. Anne-Sophie Lago, chef de projet, précise que l’application « respecte les biorythmes et proposera de manger le midi et probablement un goûter si vous êtes gourmand vers 16 heures ».

L’équipe de sept personnes vient de Paris et chacun travaille sur l’application lors de son temps libre. Anne-Sophie Lago raconte la genèse :

« L’idée est arrivée lors d’un brainstorming chez Wygwam autour de l’open data lors du lancement du concours. Nous avons cherché ce que nous pouvions faire de plus intéressant et qui utiliserait le plus d’open data différentes possibles. Trouver un moyen de toutes les rassembler et faire quelque chose qui soit fun et utile au quotidien. C’est la deuxième fois qu’une équipe issue de Wygwam participe aux Dev Kings, alors on allait pas laisser passer l’occasion, étant en grand partie issus d’Epitech, nous avons en plus l’esprit Hackathon. »

L’ensemble de l’équipe a décidé d’offrir le prix du design à son designer Guillaume Baptiste. « Il a véritablement su saisir l’essence même de ce que nous voulions créer ensemble pour lui donner une identité originale et unique » précise la jeune femme qui résume l’expérience :

« Ça a été deux mois assez intenses, nous avons dû passer du stade de simple idée à application fonctionnelle à une vitesse fulgurante. Il a fallu que chaque membre de l’équipe mette la main à la pâte et fasse montre de ses capacités propres au maximum. Néanmoins, ça a été encore une fois une expérience vraiment agréable, voir surgir du néant la création d’une application en si peu de temps a de quoi vous étourdir, et ce rythme de sprint est vraiment propice à la création, nous poussant à fond dans nos retranchements. »

Utiliser les données pour gagner en mobilité

Si les loisirs occupent une belle place dans les applications gagnantes, la santé, les transports et le travail au quotidien ne sont pas en reste et ont aussi leur heure de gloire. Comme une récompense pour le travail de l’équipe d’Open Paris. Leur idée ? Une application visant à faciliter la vie des Parisiens en proposant des fonctionnalités telles que la localisation des points Wi-Fi, des centres de santé, des kiosques à journaux et surtout l’utilisation des données Vélib’ libérées il y a peu. Le tout accessible depuis un mobile. Le trio, composé d’Anthony Froissant, Loïc Rebours et Pascal Chirol, tous trois chez Avanade, explique le point fort de leur application :

« Nous nous sommes rapidement rendu compte qu’il existait bien plus d’une source de données intéressante. Nous avons donc décidé de créer une application permettant de les agréger. L’application a été conçue pour pouvoir intégrer la quasi-totalité des sources open data existantes, n’importe quel utilisateur peut compléter les jeux de données utilisés. »

L’équipe n’en était pas à ses débuts puisque deux de ses trois membres avaient déjà participé à la première édition du concours Dev Kings l’année dernière. Une seconde participation qu’ils comparent un peu à une deuxième chance. Loic Rebours, porteur du projet affirme ainsi : « nous souhaitions en quelque sorte prendre notre revanche ». Et c’est chose faite avec cette deuxième édition qui couronne leur travail après des moments parfois difficiles dont une « nuit blanche pour finir l’application ».

Malgré leur fatigue, l’équipe d’Open Paris semble satisfaite des deux mois qu’elle a passé en compétition et fière d’en ressortir avec un prix :

« Ce fut un réel plaisir pour nous de participer à cette édition 2013 des Dev Kings face à des dizaines de beaux projets. Nous portons une importance particulière au prix lui-même, au fait que Microsoft et Intel aient reconnu notre application comme faisant partie des meilleures proposées durant le week-end de la finale. »

Santé et open data

Au rayon santé, c’est un duo qui remporte le prix Nokia avec une application nommée FitWatcher. Destinée à surveiller la nutrition et les dépenses énergétiques des utilisateurs, FitWatcher est supportée par Windows Phone 8 et Windows 8, les deux se synchronisant. On a donc d’un côté le smartphone pour entrer les informations au fil de la journée et calculer la distance parcourue et de l’autre des dashboards avec un suivi plus élaboré qui sont le coeur de l’application. Camille Rajoelisolo et Jérémy Landon nous expliquent la manière dont l’idée a germé dans leur esprit :

« Les gens sont de plus en plus soucieux de leurs poids et de leur santé mais sont trop occupés pour s’en préoccuper sérieusement. Nous avons donc eu l’idée de faire du smartphone, qui nous suit partout, notre compagnon de santé. »

Les Dev Kings ont été pour eux un tremplin plus que l’occasion de se lancer dans la création d’une application. En effet leur projet avait déjà été initié en amont :

« L’idée de l’application était déjà présente avant le concours Dev Kings, la source des aliments étant en Open Data et l’application aidant les citoyens, nous étions, par hasard, parfaitement dans les critères du concours. »

L’équipe d’étudiants à l’origine de FitWatcher s’enthousiasme de leur consécration. Et bien qu’ils considèrent la compétition comme exigeante, ils réitéreraient sans hésiter leur participation aux Dev Kings.

« Suivre les cours et construire notre application en même temps n’a pas été de tout repos. Mais nous avons beaucoup appris de cette expérience que nous recommencerons volontiers. »

Autre application santé dans le palmarès des DevKings ? Alerte Pollen. Ali Lengrai, Maher Jendoubi et Tahina Rabetsitonta ont remporté le Prix Spécial Versailles Grand Parc en développant une application astucieuse et assez surprenante. Alerte Pollen permet de localiser les différents types d’arbres à pollen dans les rues et parcs de Versailles Grand Parc.

Les personnes allergiques peuvent ainsi déterminer un itinéraire pour éviter les zones sensibles pour eux. Ils nous expliquent comment ils se sont lancés dans l’aventure des Dev Kings 2013 :

« L’idée nous est venue lors d’une conférence des Dev Kings, les différents partenaires ont présenté leurs données publiques et nous avions été conquis. Nous sommes fans de développement, aimons les défis et et souhaitons être actif dans la communauté du net. »

Une application originale qui leur a valu d’être récompensés. Ils gardent cependant les pieds sur terre et restent concentrés sur la suite de leurs parcours, et ce même si l’expérience leur « a apporté de la notoriété, une référence et des encouragements ». Et l’aspect humain dans tout ça ? Il leur a permis de constituer une équipe « soudée » bien encadrée et supportée par les organisateurs. « Nous ne nous connaissions pas avant l’aventure et nous avons pu apprendre à évoluer ensemble » observe Ali Lengrai.

Suivre une conférence à distance ? Possible !

Travailler ensemble, c’est aussi l’un des autres challenges des DevKings, pour les membres qui ne se connaissent pas comme pour les équipes dont les membres avaient déjà travaillé ensemble. C’est le cas de l’équipe gagnante du prix HTML. Raphaël Harmel et Damien Chaillou, développeurs, Lisa Durand, designer et Morgan Rosemberg, porteur du projet, ont présenté Speecheo, une application qui permet de récupérer les documents d’une conférence à partir de son smartphone pour pouvoir assister à une présentation … sans y assister.

En connectant la scène à l’auditoire, l’application transforme le téléphone en micro, enregistreur et écran pour les slides, et ce même avec les spectateurs à distance. Raphaël Harmel explique :

« Après avoir assisté à de nombreux évènements sans rien entendre, ou rien voir, je me suis dit que ça pourrait être bien d’accéder à toute la présentation sur son mobile. Nous avions l’idée et l’envie de travailler avant les DevKings, l’évènement a donc été pour nous un moyen de se booster avec un objectif précis. »

De quoi permettre à ceux qui ne peuvent se déplacer de suivre quand même. Pour eux, le concours a surtout été l’occasion de s’investir dans un projet à fond et d’obtenir en résultat un soutien de leur travail pour aller plus loin :

« La compétition a été pour nous un moyen de se booster avec un objectif précis. »

Une belle aventure humaine pour tous ! Sans oublier que toutes les applications seront disponibles au cours de l’année.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email