Les Français sont des boulimiques d'infos en ligne

10 mars 2010

(visuel : Traditional breakfast – I love my soymilk, par comprock, licence CC)

Et vous, que faites vous, chers internautes, le matin, entre neuf et dix heures ? La réponse se trouve dans l’étude "Année internet 2009", publiée mercredi 10 mars par l’institut de sondages Médiamétrie, et dont quelques enseignements sont diffusés sur le net. Alors, une idée ? Eh bien vous vous informez, sur les sites d’actualité, qui enregistrent alors un pic de connexions, avec plus de 721.000 visiteurs uniques. Un réflexe qui semble directement concurrencer la lecture d’un journal papier : ce sont les sites de titres de la presse écrite que vous filez consulter, en grande majorité…

Mais ce n’est pas seulement à l’heure du café que vous consommez de l’information : l’appétit des Français pour la consommation d’info en ligne serait insatiable, selon Médiamétrie, qui évoque même  « une sorte de boulimie ». L’entreprise de mesure d’audiences note ainsi des augmentations sur toutes les manières de consommer de l’information : près de 15,3 millions de podcasts radios ont été téléchargés en janvier 2010 (même si le divertissement domine, parmi eux). La télé à la demande est également en forte hausse : 7,5 millions de Français y auraient ainsi eu recours en septembre 2009, contre 5 millions en février.

Autre enseignement de cette étude : il y a eu, en 2009, « une très forte croissance des réseaux sociaux », poursuit l’entreprise. Facebook a ainsi reçu 21 millions de visiteurs uniques en décembre, un chiffre à mettre en regard avec les 34,7 millions de Français s’étant connectés à Internet en moyenne chaque mois. Twitter, de son côté, connaît un succès plus limité : le site de micro-blogging attire, comparativement, 13 fois moins de visiteurs, avec 1,6 million de visiteurs en décembre – soit nettement moins qu’un gros site d’information comme LeJDD.fr, par exemple.

Dernière tendance lourde pointée par Médiamétrie : l’utilisation du web en mobilité, c’est-à-dire sur un smartphone, explose : elle pèse aujourd’hui près de 2% des visites des sites, et l’on compterait 11,4 millions de "mobinautes" en France.

La question de la monétisation de cette audience, et de la rentabilisation des contenus d’info publiés sur le net est en revanche entière : nous avions publié, dans le courant du mois de février, une étude montrant la faible attirance des internautes Français pour les contenus payants. Depuis, plusieurs sites d’infos ont ouvert des zones payantes …

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email