La ville de Mexico utilise le crowdsourcing pour écrire sa nouvelle constitution share
back to to

La ville de Mexico utilise le crowdsourcing pour écrire sa nouvelle constitution

Quartz 28 avril 2016
C’est une expérience démocratique inédite que tente la capitale mexicaine : rédiger sa nouvelle constitution via la plateforme Change.org, en mettant à contribution ses 9 millions de résidents.

Proposer des amendements, éditer ceux qui existent déjà : voilà ce que propose le maire de Mexico City, Miguel Angel Mancera, aux 9 millions de chilangos, le surnom des habitants de la capitale mexicaine. Selon Quartz, deux outils sont mis à la disposition des habitants : la plateforme de crowdsourcing Change.org et la plateforme d’editing PubPub.

Sur la première, les résidents sont invités à être force de proposition : s’ils obtiennent 10.000 signatures sur la question qu’ils défendent, ils pourront plaider leur cause en personne. Sur la deuxième, les habitants peuvent annoter les amendements déjà présents dans le brouillon de la nouvelle constitution.

Problème : rien n’oblige, légalement à ce jour, l’assemblée constitutionnelle de la ville à prendre l’avis des citoyens en considération, sans compter les difficultés liées au fait de rassembler dans un premier temps, et traiter dans un second temps, toutes les propositions formulées sur les diverses plateformes.

Tous les détails de cette expérience démocratique 2.0 ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email