MVA Paris : la 3e promotion d’entrepreneurs a fait sa rentrée ! share
back to to

MVA Paris : la 3e promotion d'entrepreneurs a fait sa rentrée !

15 janvier 2014

L’ambiance était bon enfant lundi 13 janvier pour la rentrée de la nouvelle promotion de l’accélérateur parisien du réseau Microsoft Ventures Accelerator (MVA). Neuf nouvelles start-up ont investi la rue du sentier avec un objectif : développer leurs projets en trois mois et aller le plus loin possible. 

Après une courte visite de l’accélérateur, les jeunes entrepreneurs ont défilé dans l’arène pour présenter leurs projets à leurs nouveaux voisins de bureau – des projets qui ne manquent pas d’ambition.

Parmi les projets présentés, Airdoc veut révolutionner l’affichage d’information lors de salons professionnels pendant qu’Alike veut proposer aux spectateurs, grâce à la Kinect, différents points de vue dans une photographie ou une scène en 3D. Les grappes de son côté est une place de marché en ligne qui permet d’acheter directement auprès des petits producteurs de vin tout en créant une communauté d’amateurs. 

Du hackathon à l’accélérateur

De quoi impressionner Clément, vainqueur du grand prix du hackathon Dataculture organisé par le Ministère de la culture en novembre dernier, venu développer « La Der des Ders » avec la troisième promotion :

« Je ne m’attendais pas à voir des projets aussi matures. Mais ça nous motive pour mettre sur pied le nôtre. »

L’objectif de leur plateforme : faire découvrir les fonds numérisés de la Grande Guerre, ces collections d’images d’archives désormais disponibles en open data, à l’aide d’une carte interactive et d’une frise chronologique qui permet de découvrir en images cette période de l’Histoire.

Si Clément sera le seul des trois co-équipiers à travailler depuis le MVA Paris, l’équipe dans son intégralité attend beaucoup de l’expérience :

« Nous avons fait connaissance lors du hackathon avec Lilian et Antoine. Nous ne pensions pas aller si loin. Aujourd’hui nous devons trouver une manière de monétiser notre projet, et nous avons deux pistes possibles : le freemium ou se servir de notre projet comme vitrine pour proposer des prestations similaires. De mon côté j’avais déjà la flamme de l’entrepreneuriat donc c’est une excellente occasion de se lancer. »

Un projet au cœur de l’actualité

Et en 2014, centenaire du début de la Grande Guerre oblige, l’équipe veut être prête à proposer un service de taille :

« On aimerait être prêts pour les 100 ans du déclenchement de la guerre le 28 juin. On aimerait éventuellement faire vivre la guerre un siècle après, jour par jour. Mais ça nous demande de pouvoir faire vivre la plateforme pendant 4 ans. »

L’équipe travaille donc déjà sur la meilleure manière d’intégrer des fonctions collaboratives pour faire participer qui veut à l’éditorialisation du projet. 

Le rendez-vous est désormais fixé. Comme Clément, de nombreux autres entrepreneurs comptent sur MVA Paris pour développer leurs projets. On ne manquera pas de vous raconter leurs aventures !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email