Quand des apprentis designers s'emparent de Kinect

13 février 2012

Un semestre entier, dix-sept étudiants motivés et deux professeurs bienveillants, tous tournés vers le développement de nouvelles applications pour Kinect : c’est le défi qu’a relevé l’Ecole nationale supérieure de création industrielle, au sein de son Fablab, avec l’aide de Microsoft France [NDLR : l’éditeur de RSLN]. Kinect Conception, le projet issu de ce partenariat, a démarré en septembre 2011.

« Nous sommes ravis de cette collaboration avec Microsoft et de cette opportunité de travailler sur une technologie comme Kinect. Leurs équipes ont été très présentes auprès de nos étudiants et c’est une expérience enrichissante pour ces talents de demain », explique Alain Cadix, directeur de l’ENSCI-Les Ateliers.

Considéré comme un cours à part entière dans leur cursus, Kinect Conception a demandé un engagement à plein temps de la part des étudiants. Avant de dévoiler les résultats de leur investissement, début février, ils ont dû définir leurs idées, les remanier, acquérir des notions en programmation puis réaliser des vidéos qui expliquent le sens de leur travail.

 

> Une expérience unique au monde

C’est la première fois qu’un Fablab, en l’occurrence celui de l’ENSCI, met ainsi à l’épreuve les capacités de la caméra. Si cette dernière a déjà prouvé qu’elle pouvait innover dans les domaines de la science, l’art ou la santé, elle n’avait pas encore été utilisée comme un outil au service d’une production industrielle.

Les œuvres des jeunes designers ne laissent pas de place au doute : oui, Kinect peut définir de nouvelles modalités de conception d’un objet. Et pas n’importe quel type de créations : à coup de découpeuse laser ou d’imprimante 3D, les étudiants ont réussi à faire naître une paire de lunettes sur mesure, des étagères entièrement personnalisables ou encore de petites figurines qui « prennent la forme de votre corps ».

 

Car c’est bien la « customisation » qui est au centre des expériences offertes par le projet Kinect Conception. Les gestes des utilisateurs, combinés à la modélisation de l’espace par Kinect, permettent de créer des objets à la fois utiles et singuliers.

Nous ne manquerons pas de revenir en détails sur chacun de ces projets dans notre rubrique Kinect Effect, tandis que les vidéos des étudiants de l’ENSCI sont déjà disponibles sur notre chaîne Vimeo.

Et si le design vous intéresse, n’oubliez pas notre dossier consacré au sujet :

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email