Rwanda : d’ici 2020, trois aéroports pour drones devraient sortir de terre share
back to to

Rwanda : d’ici 2020, trois aéroports pour drones devraient sortir de terre

The Memo 6 juin 2016
Absence de routes, soleil de plomb… Au Rwanda, se procurer des médicaments, des denrées alimentaires ou simplement de l’eau est une bataille quotidienne pour plusieurs millions d’individus. Une situation qui pourrait bien changer grâce au recours des drones. Explications avec The Memo.

Un aéroport de drones pour améliorer la vie de milliers de personnes ? Le projet Redline tente de faire de cette ambition une réalité. Leur concept permettrait d’acheminer des ressources – alimentaires ou médicales – par voies aériennes dans les coins les plus reculés et inaccessibles d’Afrique. Plus rapides, plus sûrs et surtout moins coûteux que les moyens de transports traditionnels, le recours aux drones se profile comme étant une solution de plus en plus incontournable.

La première étape pour ces futurs trajets aériens est de construire des aéroports, ou aérodrones, à même d’assurer les liaisons et le ravitaillement. Norman Foster, célèbre architecte britannique, a récemment dévoilé ses plans et son prototype à la Biennale de Venise.

D’ici à 2020, le projet Redline espère pouvoir installer trois de ces aéroports au Rwanda. Pour The Memo, « Cette innovation pourrait avoir un impact considérable sur la vie de millions d’individus dans les pays en voie de développement. »

Plus d’explications avec The Memo.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email