« Vis-ma-vie de jeune start-up… »

24 février 2010

Vous vous souvenez de l’Auberge espagnole, le film qui a (notamment) expliqué à des millions de spectateurs ce qu’était une colocation étudiante ? Eh bien quand vous poussez la porte de Leetchi.com, une jeune start-up créée par Céline Lazorthes, 27 ans et fraîchement diplômée du mastère Digital Business Management de HEC, vous avez la même impression : l’appartement du très branché 3è arrondissement parisien partagé « avec les amis » d’une autre start-up semble déborder d’énergie, malgré le lino un peu fatigué qui habille les lieux.

Le service proposé par Leetchi.com est tout simple :
offrir un système de cagnotte en ligne, qui simplifie bigrement la vie de tout organisateur de cadeaux communs. Le concept est né dans la tête de Céline à son arrivée à HEC : c’est elle qui, chargée de récolter l’argent destiné à l’organisation du week-end d’intégration des étudiants de sa formation, a passablement galéré pour y parvenir. Depuis, l’idée est devenue entreprise, et Céline a embarqué dans son projet l’une de ses amies d’enfance : Stéphanie Boubli  qui gère la communication de la start-up et toutes les relations avec la communauté des utilisateurs.

Pour l’instant, ça marche plutôt pas mal pour elles.
La revue de presse, par exemple, est plutôt épaisse : « Quand même, le jour où on a eu un article dans Le Monde, on a eu un peu de mal à réaliser », lance Stéphanie.

Mais il n’y a pas que cela :
des investisseurs ont également décidé de miser sur la start-up. Après un premier tour de table réunissant Jérémie Berrebi (fondateur de Net2One), Oleg Tschelztoff (co-fondateur de Amen et CEO de Fotolia) et Patrick Chassany (fondateur de Amen), une étape supplémentaire a été franchie. Depuis le 22 février, le fonds d’investissement 360 Capital Partners ainsi que Xavier Niel ont décidé de rejoindre le capital de la jeune pousse. C’est d’ailleurs l’un des tout premiers tours de table auquel le très médiatique patron de Free, douzième fortune de France, participe au titre de Kima Ventures.

Comment, concrètement, fait-on pour convaincre une star du web et un fonds d’investissement de rejoindre le tour de table de sa jeune entreprise ? « J’ai eu la chance de ne même pas décrocher mon téléphone pour avoir Xavier Niel au capital », raconte Céline, qui explique que beaucoup s’est joué lors de LeWeb, début décembre.


D’autres acteurs ont également jugé
que Leetchi.com avait visiblement les reins plutôt solides. Microsoft (éditeur de RSLNmag.fr), a, par exemple, choisi de faire de Leetchi.com l’une des start-up de son programme « IDEES » :  « Très vite repérée, Leetchi a d’abord été intégrée dans le programme Microsoft BizSpark, réservé aux très jeunes startups du logiciel. La jeune entreprise a rapidement convaincu l’équipe de son potentiel, et a rejoint le programme Idées », raconte Lubomira Rochet, la responsable de ces deux programmes chez Microsoft France. « Nous avons été conquis par le produit que nous utilisons maintenant en interne ainsi que par l’équipe exceptionnelle qui porte le projet et qui a su s’entourer des meilleurs soutiens … ». Leetchi est également soutenue par OSEO, après avoir été « incubée » à HEC, dans une structure dédiée dont la mission est d’accompagner les entreprises créées par les étudiants du campus.

Sur RSLNmag.fr, nous les suivrons pas-à-pas dans leur développement. Grands succès, coups de gueule, passages de différents caps : voilà ce que nous vous proposerons de découvrir, à peu près une fois par mois, dans ce carnet de bord que nous souhaitons résolument personnel. Bref, c’est une plongée dans une jeune start-up qui débute avec ce billet.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email