Comment dire « selfie » en langue des signes ? share
back to to

Comment dire « selfie » en langue des signes ?

5 mars 2015

MOOC, hashtag, selfie, troll : ces mots typiques de l’ère numérique sont entrés au dictionnaire Robert l’année dernière. Comment les intégrer à la langue des signes, dont les caractéristiques dépendent plus d’une communauté que d’une nation ? Pour répondre à cette question, Hopes & Fears nous invite à réfléchir à la nature même de la communication.

Dans la langue des signes, l’intégration de mots nouveaux n’est pas chapeautée par une autorité centrale : si la validité d’un signe dépend essentiellement de sa clarté, c’est l’usage qui déterminera sa généralisation. 

Le projet de Hopes & Fears vise justement à  « traduire » des mots « neufs », emblématiques de notre société numérique, en langage signé. Douglas Ridloff, professeur de poésie signée, et une de ses élèves Tully Stelzer ont ainsi proposé leur version de « selfie », ou de « capture d’écran ». Ci-dessous, leurs propositions pour « selfie » : vous allez voir, les deux sont fort différentes. Impact de la différence d’âge entre une digital native, dont le téléphone est comme un prolongement de la main, et un « ancien » ? Quoiqu’il en soit, ces différences se retrouvent à l’échelle de la communauté…

 

C’est ici que s’exprime la force du fonctionnement participatif d’internet : les propositions de Douglas et Tully ont été soumises et discutées par la communauté. Rares sont celles à faire consensus ! Mais, le projet permet à ces mots contemporains d’être discutés, pour qu’à terme émerge et soit adoptée une proposition satisfaisante pour le plus grand nombre. Un bel exemple du dynamisme collaboratif des réseaux. 



Pour lire l’article et voir les signes, c’est ici

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email