Coursera : une nouvelle étape vers la première «université mondiale en ligne»? share
back to to

Coursera : une nouvelle étape vers la première «université mondiale en ligne»?

25 février 2013

Les Massive Open Online Courses (MOOC) n’en finissent plus de s’étendre à de nouvelles matières et universités, annonce Techcrunch. Ce sont cette fois 29 établissements du monde entier, dont notre Ecole Polytechnique qui ont accepté de rendre leurs cours accessibles gratuitement sur la plateforme en ligne Coursera, rejoignant les 33 déjà présentes. Sa concurrente EDx avait annoncé début février dernier l’arrivée de six nouvelles écoles, portant son total à douze. 

Ce quasi-doublement des partenaires des deux principales plateformes montrent la bonne santé et l’ampleur de l’expansion internationale des cours en ligne. Les 90 nouveaux cours qui ont fait leur apparition sur Coursera sont disponibles en plusieurs langues, dont le français, l’espagnol, le chinois et l’italien. Depuis son lancement en avril 2012, Coursera a accompagné 2,8 millions d’étudiants, et compte maintenant environ 1,4 million de nouvelles inscriptions à ses cours chaque mois.

L’autre facteur de développement des cours en ligne, c’est le début de leur reconnaissance dans les cursus universitaires classiques : début février 2013, le Conseil américain de l’Education a approuvé la convertibilité de certains cours en ligne en crédits universitaires. 

Avec ces bonnes nouvelles, Coursera se voit de plus en plus comme une véritable université mondiale en ligne. A la différence de sa concurrente EDx qui est un organisme à but non lucratif, l’expansion est nécessaire à la plateforme pour devenir un jour une entreprise rentable. Pour se rémunérer, elle compte notamment sur le développement de services d’orientation professionnelle pour ses utilisateurs.

Selon Techcrunch, la seule question sera de savoir si cette expansion améliore ou dilue la qualité des cours et l’expérience de l’étudiant. Si la plateforme ne fait affaire qu’avec les meilleurs universités mondiales, est-il pertinent en effet qu’un même cours d’économie donné dans plusieurs universités y soit simplement dupliqué ? Pour Techcrunch, l’avenir sera peut-être à la sélection des meilleurs parcours spécialisés dans chaque grand établissement.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email