Crowdfunding immobilier : quand la foule fait pousser des gratte-ciel share
back to to

Crowdfunding immobilier : quand la foule fait pousser des gratte-ciel

7 avril 2014

Le crowdsourcing ou « approvisionnement par la foule » a changé notre rapport à la connaissance avec Wikipedia par exemple, et son cousin germain, le crowdfunding, est en train de bouleverser le financement de nos industries. Qu’en sera-t-il de l’utilisation du financement participatif dans les projets immobiliers ? C’est la question que pose PSFK dans une interview avec Rodrigo Nino, dirigeant de Prodigy Network une entreprise spécialisée dans le crowdfunding immobilier. Décryptage.

L’idée de Rodrigo Nino, « Give the crowd keys to the city » (« Donner les clés de la ville à la foule ») a été d’appliquer le principe du crowdfunding à l’immobilier : son entreprise propose sur son site des projets immobiliers innovants – par exemple, un gratte-ciel en Colombie. Les particuliers choisissent un projet et investissent dedans. Une fois le projet financé, la construction commence. La contrepartie ? De manière classique, une partie des loyers est collectée par les particuliers ayant investi.

« Je crois que l’intelligence collective de la foule a le potentiel de révolutionner non seulement l’industrie immobilière, mais à bien des égards le capitalisme lui-même », conclut Rodrigo Nino.

Pour lui, cette « révolution participative » dans l’immobilier pourrait concerner aussi bien la créativité des projets que la capacité de financement. Son initiative à Bogota fait aujourd’hui partie des records de crowdfunding, avec 3 500 investisseurs ayant misé de 200 millions de dollars pour financer la construction du plus haut bâtiment de Colombie.

Pour en savoir plus sur les projets de Rodrigo Nino, c’est ici dans PSFK.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email