Cybercriminalité : des hackers chinois arrêtés à la demande des Etats-Unis share
back to to

Cybercriminalité : des hackers chinois arrêtés à la demande des Etats-Unis

13 octobre 2015

Le 24 septembre, la Chine et les Etats-Unis s’alliaient pour lutter contre la cybercriminalité. Certains observateurs y ont vu de simples déclarations de bonnes intentions. Mais la Chine vient d’arrêter des ressortissants de son propre pays, soupçonnés de hacker des entreprises américaines. Une première selon le Washington Post.

« Le gouvernement chinois ne s’engagera, en aucune façon, dans le vol de données commerciales, et les piratages de réseaux gouvernementaux sont des crimes qui se doivent d’être punis, en accord avec les lois et traités internationaux en vigueur », soutenait Xi Jiping à Seattle, le 24 septembre 2015.

Les Etats-Unis l’avaient fait savoir : au-delà des discours, ils attendaient aussi des actes. Et pour accélérer cette collaboration, ils avaient transmis aux autorités chinoises une liste de pirates soupçonnés de violer le secret commercial de certaines entreprises implantées sur le sol américain.    

Moins de trois semaines après les déclarations de Xi Jiping, les premiers hackers Chinois signalés ont été arrêtés.

Un premier pas vers une véritable coopération ? « Un procès public est important non seulement car cela serait conforme avec les principes de la justice pénale, mais aussi car cela pourrait décourager d’autres hackers potentiels et prouver que ces arrestations ne sont pas qu’un simple geste », précise le Washington Post. Reste à savoir si celui-ci aura bien lieu.

Plus d’informations avec l’article du Washington Post.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email