Cybersécurité : lancement d’une plateforme européenne de chasse aux failles informatiques share
back to to

Cybersécurité : lancement d'une plateforme européenne de chasse aux failles informatiques

28 janvier 2016
Nom de code : B0unty Factory. Proposant une rémunération aux experts capables de détecter les failles informatiques, cette nouvelle plateforme européenne, lancée fin janvier par Yes We Hack devrait également mettre en relation demandeurs et pourvoyeurs d'emplois dans le secteur de la cybersécurité. Explications avec NextInpact.

 

« Malheureusement, peu de sociétés se donnent la peine de rechercher des failles dans leurs plateformes », explique le blogueur et co-fondateur de B0unty Factory, Korben. L’enjeu est pourtant devenu majeur, à l’heure où les cyber-attaques se multiplient et quand leur évolution oblige à adopter de nouvelles réponses – tant du côté des entreprises que des services de sécurité des États.

Le « bug bounty » s’est ainsi répandu outre-Atlantique, où les hackers se voient récompensés pour avoir mis leur expertise à contribution dans la recherche de failles informatiques de grandes sociétés ou d’institutions. B0unty Factory se veut répliquer le modèle en Europe, tout en se différenciant des États-Unis où le Patriot Act permet au gouvernement américain d’accéder aux données des entreprises inscrites sur ces plateformes.

Autre particularité : la plateforme européenne mettra en relation les hackers et/ou chercheurs à des offres d’emplois dans le secteur de la cybersécurité.

Plus d’informations sur Bounty Factory avec NextInpact.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email