Dans les stades coréens, les supporters sont des robots share
back to to

Dans les stades coréens, les supporters sont des robots

1 août 2014

On connaissait les supporters… chinois envoyés par la Corée du Nord pour supporter les siens durant la Coupe du monde de football 2010. On connaissait aussi les ouvriers qataris payés pour remplir les tribunes. Mais avait-on déjà eu l’idée d’occuper les sièges vides par des robots ? C’est le pari qu’a fait une équipe de baseball en Corée du Sud en remplissant son stade de robots contrôlables à distance afin de pallier le manque de supporters pendant les matchs. Une information que nous rapporte Mashable dans un article publié le 30 juillet dernier.

Malgré plus de 400 défaites au cours des cinq dernières années, “The Eagles”, l’équipe de baseball de la ville de Daejeon, peuvent toujours compter sur ses supporters. Surnommés les “Bouddha de pierre”, ils sont des centaines à continuer de manifester leur soutien à l’équipe… mais davantage à distance que dans le Baseball Stadium local. Aussi, le club a voulu trouver le moyen de mettre à profit cette communauté de fans en ligne, en les matérialisant par des robots dans les gradins.

Les supporters qui ne pouvaient pas venir au stade regardaient déjà le match en ligne et encourageaient leur équipe à distance, en envoyant des commentaires” explique la vidéo de présentation du dispositif, « alors nous avons pensé, pourquoi ne pas créer des robots qui puissent encourager en leur nom et être présents dans le stade ?

Premiers « supporters-robots » au monde, habillés aux couleurs de l’équipe, ils sont capables d’être contrôlés à distance et remplissent trois rangs des tribunes du stade. Les machines sont ainsi programmées pour faire la ola, crier, chanter, et disposent d’écrans intégrés sur lesquels défilent des messages tels que “Go Eagles !” ou “We love Eagles”. Ils peuvent même inciter les supporters présents dans le stade à chanter aux moment importants du match.

Les internautes ont également la possibilité d’envoyer des messages personnels qui sont ensuite diffusés sur les écrans pendant le match. Mieux encore, ils peuvent envoyer des selfies qui s’affichent sur la tête du robot.

J’aime le fait de pouvoir envoyer des messages même si je suis pas dans le stade ou que je ne regarde pas le match” commente Kim Seung-bi, une jeune supporter de 26 ans, “je suis fier d’être fan de cette équipe, le premier club au monde à avoir des supporters entièrement numériques”.

Pour en apprendre plus sur les robots-fan dans une vidéo produite par la Hanwha Eagles, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email