Découvrir Internet après plusieurs années de prison share
back to to

Découvrir Internet après plusieurs années de prison

6 septembre 2013

En prison, l’accès à Internet est interdit. Certains détenus incarcérés pour de longues peines n’ont ainsi pas connu l’émergence de la Toile, puis des smartphones, et s’en font une idée plus ou moins abstraite. N’est-ce pas un obstacle à leur réintégration ? C’est la question que soulève le blog Big Browser dans un article posté le 5 septembre dernier.

Relayant un article de Buzzfeed, Big Browser cite les témoignages de plusieurs anciens détenus d’un pénitencier américain qui ont été initiés à Internet pendant leur incarcération, mais ne l’ont véritablement découvert qu’à leur sortie : 

« [Internet] c’est comme des pages qui vous connectent sans fin à d’autres pages. Je sais [que sur Facebook] vous pouvez retrouver quelqu’un s’il publie le nom du lycée dans lequel il a étudié, en cliquant sur ce lien, mais ça n’a pas beaucoup de sens pour moi. J’ai vu des applications de téléphones mobiles dans le Ellen DeGeneres Show [émission du réseau NBC Universal]. C’est un bouton qui mène quelque part, comme une page Internet, mais plus rapidement« .

Si en France l’usage d’Internet est officiellement interdit, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, appelait en 2011 à repenser ces règles pour introduire les détenus au numérique, leur permettre de communiquer plus facilement avec leurs proches, et en faire ainsi un instrument de réinsertion. 

Pour en savoir plus et lire l’intégralité de l’article de Big Browser c’est par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email