Des corps, armés d’outils, savoirs, et savoir faire share
back to to

Des corps, armés d'outils, savoirs, et savoir faire

28 octobre 2011

Faisons un tour en Afrique, dans les pays les plus concernés par le phénomène du digital divide. Nous y trouvons : Geekcorps, une ONG qui envoie des experts en technologie pour aider les populations et les organisations locales à développer des entreprises privées fondées sur l’utilisation des TIC .

Autre exemple : depuis des années, Mitchel Resnick, chef du Lifelong Kindergarten du MIT,  impulse des actions pour favoriser la créativité dans l’apprentissage via la technologie. Dont Scratch, une communauté en ligne où les enfants peuvent programmer et partager des histoires interactives ; ou Computer clubhouse, des endroits où les jeunes des communautés peuvent développer leurs capacités avec l’aide de tuteurs et des TIC.

La technologie seule n’est pas suffisante. Il faut créer des environnements où les jeunes utilisateurs peuvent apprendre à utiliser les TIC de manière créative. Cela peut être à l’école, mais aussi via  des structures qui entrent dans l’école. Comme les Geekcorps, qui débarquent là où il y a besoin.

Ces ‘Corps’ armés d’outils, savoirs et savoir faire, peuvent aussi accueillir des publics assez différents en âge et en alphabétisation numérique pour leur fournir des menus à la carte d’éducation aux technologies. Ce seront alors, des centres  (c’est le cas du Cube à Issy) qui desservent un territoire et qui incarnent le refrain du Life-long Learning et de l’apprentissage pour tous. Favoriser leur développement, me semble un ingrédient crucial de l’éducation aux technologies.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email