Des échanges émotionnels avec le monde virtuel de plus en plus fréquents et naturels share
back to to

Des échanges émotionnels avec le monde virtuel de plus en plus fréquents et naturels

28 octobre 2011

Les jeux vidéo sont déjà des outils d’éducation plus complets et enrichissants que n’importe quelle autre forme d’apprentissage. Par l’implication émotionnelle qu’il suscite, le jeu vidéo pousse le joueur à intensifier ses efforts, à multiplier les tentatives malgré les échecs, à se confronter à des situations plus complexes pour enfin parvenir à son objectif. Cette particularité unique est, à mon sens, la clé de voûte de ce médium et ce qui fait son succès intergénérationnel et international.

Surtout, le jeu vidéo permet « d’apprendre à apprendre » en explorant, en prenant des risques, en recommençant… Au-delà de la simple résolution d’un problème, le joueur développe le sentiment « d’être capable de changer le monde » et gagne en confiance en soi.

D’autant que les jeux vidéo nous proposent de visualiser des phénomènes à très grande échelle quand nous avons habituellement du mal à imaginer l’impact de nos décisions à moyen et long terme. Par exemple, si tout le monde est sensible à la question environnementale, nos comportements quotidiens ne suivent pas. Or, si nous pouvions, dans un jeu vidéo, ressentir le traumatisme de vivre dans un monde aux conditions climatiques dégradées, une telle expérience susciterait peut-être un sentiment de responsabilité dans l’esprit collectif.

Dans le cadre d’un jeu vidéo, nous serions au premier plan, acteurs impliqués intellectuellement et émotionnellement. Ce postulat sera d’autant plus vrai considérant les générations à venir qui grandiront dans une société numérique ubiquitaire et dont les échanges émotionnels avec un monde virtuel seront de plus en plus fréquents et naturels. Pour résumer, les jeux vidéo sont « funs » et il s’agit bien là de la meilleure façon de stimuler l’intérêt, l’imagination et le résultat d’une personne.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email