Des GI en 3D pour mieux protéger l’Amérique share
back to to

Des GI en 3D pour mieux protéger l’Amérique

12 décembre 2014

Lorsqu’en 2012, l’armée Américaine décide d’intégrer totalement les femmes sur les théâtres d’opérations, elle est confrontée à un problème technique de taille. En effet, les gilets pare-balles en Kevlar ne sont pas adaptés à la morphologie des femmes militaires. La solution ? La modélisation 3D ! Explications avec la CNN.

« Les habits de protection sont initialement conçus pour être unisexes mais ils s’adaptent mal aux femmes », explique David A. Accetta qui travaille dans un centre de recherche de l’armée US, le NSRDEC (Army’s Natick Soldier Research, Development and Engineering Center).

Pour remédier à ce problème vital pour les GI, l’armée américaine a fait appel à Michael Black, professeur à l’Université Brown (Rhode Island), qui a développé via sa startup Body Labs un algorithme de modélisation 3D du corps humain. Grâce à la numérisation de 12 000 militaires, il a été possible de fabriquer des vêtements qui s’adaptent à la majorité des combattants.

Cette innovation s’applique aussi aux civils qui peuvent créer leurs avatars en téléchargeant leurs propres scans réalisés avec la Kinect de Microsoft. L’associé de Michael Black, Bill O’Farrell, explique :

« Nous sommes de grands croyants dans la personnalisation par les usagers. Nous pensons que le monde se dirige dans cette direction, nous envisageons un monde où les produits et les équipements médicaux seront adaptés à nous en tant qu’individus ».

Pour plus d’informations, l’article de CNN.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email